Making-of / les coulisses de l'info

Mot-clé - Territoires palestiniens

Fil des billets - Fil des commentaires

La guerre, dans l'intimité

jeudi 20 décembre 2012 - Derrière l'image


Un homme portant ses courses court pour se mettre à l'abri des tirs dans une rue d'Alep, le 14 septembre 2012 (photo: AFP / Marco Longari)

A Alep , un homme court, ses sacs de courses dans les mains, pour traverser une rue sous les balles d'un tireur embusqué de l'armée syrienne. «Que ce soit en Syrie, en Egypte ou à Gaza, je m’attache toujours, en plus de la couverture des violences proprement dites, à photographier des "instants privés", des scènes qui symbolisent la vie quotidienne des gens ordinaires dans un pays en proie à la guerre ou aux émeutes», explique l'auteur de cette image, le photographe de l'AFP basé à Jérusalem Marco Longari.

Le magazine américain Time lui a décerné, le 20 décembre, le prix du «meilleur photographe d'agence» de l'année 2012.

Lire la suite...

Gaza: en première ligne, en famille

mardi 4 décembre 2012 - Témoignages


Photo: AFP

Les bombardements, les raids aériens et leur lot de victimes font partie de la vie courante à Gaza. Pour l’équipe de l’AFP dans l’enclave palestinienne, des hostilités comme celles qui se sont produites mi-novembre avec Israël n’avaient donc, a priori, rien de très nouveau.

Et pourtant, couvrir ce énième cycle de violence a été dur. Les frappes israéliennes ont touché des quartiers d’affaires et résidentiels considérés, auparavant, comme relativement sûrs. Les personnels de l’AFP et leurs familles ont été exposés à des risques inhabituellement élevés. Hazel Ward, numéro deux du bureau de l'AFP à Jérusalem, a recueilli leurs témoignages.

Lire la suite...

Tweeter la guerre

mardi 27 novembre 2012 - Débriefings


Raid israélien sur Gaza le 21 novembre 2012 (photo: AFP / Said Khatib)

Envoyée à Gaza pour couvrir les huit jours d'affrontements entre Israël et les groupes armés palestiniens, la correspondante de l'AFP à Jérusalem Sara Hussein a décidé, dès le début du conflit, de raconter en direct sur Twitter les événements dont elle était le témoin.

«J’ai ainsi pu "faire sentir l’histoire" au public d’une façon très personnelle, qui n’avait sans doute pas sa place dans une dépêche, en rapportant minute par minute les chutes d’obus tirés sur Gaza par la marine israélienne, les frappes aériennes, et en racontant ce que c’est que d’être réveillée en sursaut au milieu de la nuit par les explosions toutes proches», raconte-t-elle.

(Photo: AFP / Saïd Khatib)

Lire la suite...

Gaza : « dois-je filmer ou pas ? »

vendredi 23 novembre 2012 - Témoignages


Du sang s'écoule sous la porte de la morgue de l'hôpital al-Shifa de Gaza, le 20 novembre 2012 (photo: AFP / Marco Longari)

«Couvrir un conflit comme celui qui vient de faire rage pendant huit jours dans la bande de Gaza confronte le journaliste à la vision atroce de dizaines de cadavres d’adultes ou d’enfants, souvent exhibés par leur proches dans une atmosphère dantesque», explique Guillaume Bonnet, reporter vidéo de l’AFP envoyé spécial dans l’enclave palestinienne. Dès lors, quelle est la bonne attitude pour le reporter ?

Lire la suite...

Les médias sous le feu à Gaza

mercredi 21 novembre 2012 - Derrière l'image


V001_MMV468875_TFR_JPEG.jpg

Des débris jonchent le bureau de l'AFP à Gaza au quatrième étage de la tour Naama, visée mardi 20 novembre au soir par une frappe israélienne. L'AFP est un des nombreux médias touchés par les raids nocturnes sur le territoire gouverné par le Hamas. Dans cette vidéo, le photographe Mahmoud Hams, qui se trouvait dans le bureau au moment de l'attaque, témoigne.

Lire la suite...