Making-of / les coulisses de l'info

Un au-revoir à une Russie qui change

lundi 7 juillet 2014 - Débriefings


neva-hermitage-petersbourg.jpg

« Il est vrai que la Russie peut être un endroit difficile à vivre, voire franchement déprimant », écrit Stuart Williams, qui quitte Moscou après un séjour de cinq ans et demi. «L’hiver qui démarre dans l’humide noirceur de novembre et semble ne jamais se terminer, le comportement aussi brutal qu’inexplicable qu’ont parfois les gens dans la vie quotidienne, les embouteillages...»

« Mais la Ruissie, c’est aussi cette rivière aux eaux limpides avec un pêcheur solitaire dans sa barque, unique être humain à des kilomètres à la ronde. C’est cet interminable voyage en train au cours duquel les nuits se confondent avec les jours. C’est cette forêt au milieu de laquelle on se sent la personne la plus seule, la plus heureuse de la terre. C’est également le rêve pour tout journaliste : un pays en perpétuel changement. Même si ce changement ressemble à une vertigineuse noria partie en roue libre et dont il est impossible de savoir vers où elle si dirige, ni quand elle s’arrêtera... »

(Photo: Stuart Williams)


Lire la suite...

Odessa : les marches de la colère

vendredi 23 mai 2014 - Témoignages


Les Escaliers Potemkine d'Odessa (AFP / Paul Gypteau)

Ils courent de toute la force de leurs dix-huit ans, gourdin en main, casque de chantier trop grand tombant sur les yeux. "Aux escaliers ! Aux escaliers ! C'est une attaque !"

Ils sont une dizaine, ce samedi 3 mai à Odessa, à se ruer vers le sommet des escaliers Potemkine. Oui, "Potemkine" comme "Le cuirassé Potemkine"; "escaliers" comme l'une des scènes les plus fameuses de l'histoire du cinéma, le massacre de la population de la ville par la garde tsariste en 1905 dans le film de Sergueï Eisenstein, sorti en 1925. Le landau d'osier lâché par une mère fusillée, qui dévale les marches sous la mitraille : tout le monde connaît, même sans savoir d'où.

En 2014, une fois de plus, c'est là que se joue l'Histoire à Odessa.

(Photo: AFP / Paul Gypteau)


Lire la suite...

Je n'avais jamais vu la guerre

lundi 19 mai 2014 - Débriefings


Un rebelle pro-russe pose à un poste de contrôle à Slaviansk, le 10 mai 2014 (AFP / Vasily Maximov)

« Avant de partir trois semaines couvrir les tensions dans l'Est de l'Ukraine, je n'avais jamais couvert de conflit », écrit Agnès Bun, reporter vidéo de l'AFP basée à Hong Kong.  « Avant de partir, des amis plus expérimentés, reporters de guerre pour certains, m'ont abreuvé de conseils. L'AFP m'a également fait suivre une formation pour journaliste en environnement hostile. »

« Mais ce à quoi rien ni personne ne m'a préparée, ce sont ces moments de grâce qui triomphent, entre deux épisodes de violence. »

(Photo: AFP / Vasily Maximov)


Lire la suite...

« Vous voulez que je casse une autre caméra ? »

mercredi 26 mars 2014 - Témoignages


Des miliciens pro-russes passent à tabac un homme près de la base aérienne ukrainienne de Belbek, en Crimée, le 22 mars 2014 (AFP / Viktor Drachev)

Des miliciens pro-russes passent à tabac un homme près de la base aérienne ukrainienne de Belbek, en Crimée, juste avant sa prise d'assaut par les troupes russes le 22 mars. Matériel confisqué, interpellations, insultes, menaces: pas facile pour les journalistes étrangers de travailler dans la péninsule, dont la Russie a quasiment achevé la prise de contrôle, racontent les envoyés spéciaux de l'AFP Kilian Fichou et Laetitia Peron.

(Photo: AFP / Viktor Drachev)


Lire la suite...

Un mauvais rêve de Guerre froide

mardi 11 mars 2014 - Témoignages


Soldats russes à Perevalnoye, en Crimée, le 5 mars 2014 (AFP / Alexey Kravtsov)

« La Russie va intégrer la Crimée dans son giron, et elle ne la laissera pas filer. Combien de fois, depuis la Deuxième guerre mondiale, avons-nous assisté à une telle modification de la carte politique de l’Europe ? » s'interroge Stuart Williams, correspondant de l'AFP à Moscou.

« Il n’y aura peut-être pas de guerre, mais un refroidissement sensible des relations entre l’Ouest et la Russie va s’installer, qui reléguera au second plan des crises antérieures. »

(Photo: AFP / Alexey Kravtsov)


Lire la suite...

Jeu de piste pour trouver Ianoukovitch

dimanche 2 mars 2014 - En bref


Une affiche montrant la photo de Ianoukovitch sur la place Maïdan de Kiev, le 28 février 2014 (AFP / Louisa Gouliamaki)

"Quand on est correspondant en Russie, on est habitué aux longues attentes et aux rigoureux contrôles de sécurité avant les conférences de presse officielles", raconte Germain Moyon, correspondant de l'AFP à Moscou. "Mais en plus de tout cela, celle du président ukrainien déchu Viktor Ianoukovitch le 28 février a donné lieu pour de nombreux journalistes à un véritable jeu de piste."

(Photo: AFP / Louisa Gouliamaki)


Lire la suite...

Sergueï Lavrov, vedette impromptue

dimanche 15 septembre 2013 - Témoignages


Lavrov montre une caricature de lui dessinée par un journaliste américain (photo: AFP / Philippe Desmazes)

Après trois jours d'intenses négociations, le secrétaire d'Etat américain John Kerry et le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov parviennent samedi 14 septembre à Genève à un accord sur les armes chimiques de la Syrie et leur contrôle international. Parqués depuis des heures dans un salon d'un hôtel genevois, les reporters qui suivent les négociations tuent le temps comme ils le peuvent en attendant que les deux ministres comparaissent pour annoncer officiellement le résultat de leurs pourparlers.

Et c'est alors que survient quelque chose de totalement inattendu: tout à coup, Lavrov se faufile dans la salle de presse et vient s'asseoir au milieu de la délégation de journalistes russes qui l'accompagne. Il se met à bavarder de tout et de rien, attirant aussitôt la nuée de reporters internationaux... Improvisation ou stratagème soigneusement orchestré pour voler la vedette à son homologue américain ?

(Photo: AFP / Philippe Desmazes)


Lire la suite...

Dans les pas des fantômes de Moscou

mardi 18 juin 2013 - Témoignages


Embouteillage sur la 'Ceinture des Jardins" à Moscou en février 2013 (photo: AFP / Kirill Kudryavtsev)

"Depuis quatre ans que je suis à Moscou, j’emprunte toujours le même chemin pour me rendre au bureau", écrit Stuart Williams, correspondant de l'AFP dans la capitale russe. "Ces deux kilomètres parcourus quotidiennement dans chaque sens sont devenus une partie de «ma» Russie, un concentré de tout ce que j’aime et de tout ce que je déteste dans cette ville. Deux mille mètres qui regorgent de souvenirs, de mémoriaux et d’histoire. Qui me font sentir le cycle des saisons quand je patauge dans la neige fondue dans l’obscurité d’un hiver sans fin, ou quand je marche dans la moiteur estivale à l’époque où le soleil ne se couche que pour quelques heures. Deux kilomètres qui me font sentir, aussi, le rythme effréné du changement social dans cette nouvelle Russie jeune d’à peine vingt ans..."

(Photo: AFP / Kirill Kudryavtsev)


Lire la suite...

Gay Pride ordinaire à Moscou

mercredi 29 mai 2013 - Derrière l'image


Le militant gay Nikolaï Alexeïev est agressé pendant une manifestation non-autorisée le 25 mai 2013 à Moscou (photo: AFP / Andreï Svitailo)

Le militant russe pour les droits des homosexuels Nikolaï Alexeïev est agressé par un activiste anti-gay, samedi 25 mai à Moscou alors qu’il essayait de manifester malgré l’interdiction des autorités. Une trentaine de personnes des deux camps seront finalement interpellées par la police au cours de cette tentative ratée de Gay Pride qui, comme à chaque fois dans la capitale russe, s’est soldée par de nombreuses agressions. La vie n'est pas simple pour les homosexuels en Russie...

(Photo: AndreÏ Svitailo)


Lire la suite...

Quelque chose de pourri au temple de la grâce

mercredi 6 février 2013 - Témoignages


Garde d'honneur devant le théâtre du Bolchoï à Moscou en octobre 2011 (photo: AFP / Yuri Kadobnov)

Dans la Russie contemporaine, tout comme à l’époque soviétique, les danseurs sont bien plus que de simples artistes. Ce sont des trésors nationaux et des célébrités. Avant chaque première, ils sont interviewés sur les chaînes de télévision publiques et ils jouissent de l’adulation sans retenue d’un public fanatique. C’est pourquoi l’agression brutale du directeur artistique du ballet du Bolchoï Sergueï Filine, attaqué par un inconnu encagoulé qui lui a projeté de l’acide dans les yeux, est devenue une affaire nationale qui a effaré le pays.

"Le ballet est quelque chose de bien beau dans un monde parfois très laid", écrit le correspondant de l'AFP à Moscou Stuart Williams, qui a couvert ces événements. Mais ceux qui croyaient encore que le monde de la danse, et le Bolchoï en particulier, étaient à l'abri de la corruption et de la violence du monde moderne ont vu leur angélisme cruellement douché.

(Photo: AFP / Yuri Kadobnov)


Lire la suite...

Il y a 20 ans, la mort d'un mythe dansant

mardi 8 janvier 2013 - Témoignages


Noureev pendant une répétition du ballet 'Petrouchka' au Théâtre du Châtelet à Paris en janvier 1982 (photo: AFP / Annie Ringuin)

Danseur virtuose, patron de compagnie charismatique, maître de ballet
inspiré et créatif, Rudolf Noureev est mort le 6 janvier 1993, près de
Paris. Yves Bourgade, qui couvrait alors la danse, le théâtre et la musique classique pour l'AFP, se souvient de l'annonce de ce décès et du
contexte dans lequel l'Agence en a fait part.


Lire la suite...

Dans les plus beaux métros d’Europe

vendredi 30 novembre 2012 - Derrière l'image


La station Toledo du Métro de Naples (photo: AFP / Mario Laporta)

Comme la plupart des journalistes de l'AFP basés à Paris, Sylvain Estibal, responsable de la photo pour l'Europe et l'Afrique, prend le métro chaque matin pour aller travailler. "C’est uniforme, sale et déprimant", dit-il. "Les lumières sont particulièrement dures. Les seules couleurs proviennent des affiches publicitaires. En voyageant, je me suis dit que dans d’autres pays du monde, les gens doivent certainement prendre plus de plaisir à emprunter les transports en commun".

C'est le point de départ de cette série de photos des métros les plus somptueux du vieux continent (sur l'image: celui de Naples, en Italie).

Lire la suite...