Making-of / les coulisses de l'info

Mot-clé - Mexique

Fil des billets - Fil des commentaires

lundi 10 août 2015

Flirter avec un Volcan de Feu

Eruption du Volcan de Fuego, au Mexique, le 12 juillet 2015 (AFP / Héctor Guerrero)
Eruption du Volcan de Fuego, au Mexique, le 12 juillet 2015 (AFP / Héctor Guerrero)

(AFP / Héctor Guerrero)


En 2002, le photographe mexicain Héctor Guerrero commence sa carrière à l'AFP en vendant à l'agence des photos de l'éruption du Volcán de Fuego, dans l'Etat de Colima. « Tout au long de ces treize ans, je suis revenu à plusieurs reprises au pied du volcan en espérant immortaliser une nouvelle fois une de ses spectaculaires colères , écrit-il. « J’ai passé des journées et des nuits à guetter des éruptions qui, par malchance, ne se sont jamais produites au bon moment ».

« Mais en ce samedi 11 juillet, enfin, ma chance tourne ».


Lire la suite

mardi 28 juillet 2015

Le train broyeur de rêves

Un jeune migrant court pour monter à bord d’un train dans la région de Chacamax, dans l’état du Chiapas, au Mexique le 21 juin, 2015 (AFP PHOTO/ALFREDO ESTRELLA) Un jeune migrant court pour monter à bord d’un train dans la région de Chacamax, dans l’état du Chiapas, au Mexique le 21 juin, 2015 (AFP PHOTO/ALFREDO ESTRELLA)

(AFP Photo / Alfredo Estrella)

"Il fait 35 degrés, un taux d’humidité frôlant les 100%. Nous pourchassons «La Bestia » (La Bête), qui gronde depuis la frontière sud du Mexique vers les États-Unis," écrit Daphné Lemelin. "L'histoire de la migration est intimement liée à ce train de marchandise sur le dos duquel des centaines de milliers de migrants poursuivent leur rêve d’atteindre les États-Unis. Et sur lequel beaucoup sont attaqués, volés, mutilés, tués."

Lire la suite

jeudi 30 octobre 2014

Une histoire d'activisme, de drogue et de mort

Manifestation des proches des 43 étudiants à Tixttla, le 21 octobre 2014 (AFP / Eduardo Guerrero)
Manifestation des proches des 43 étudiants à Tixttla, le 21 octobre 2014 (AFP / Eduardo Guerrero)

(AFP / Eduardo Guerrero)


Une école normale d'instituteurs réputée pour son activisme de gauche, un couple corrompu qui terrorise une ville de 140.000 habitants avec l'aide d'une police municipale directement payée par un cartel de narcotrafiquants; des enlèvements, tortures et assassinats par dizaines, le tout dans le silence et dans une des régions les plus pauvres du Mexique : c'est le contexte de l'affaire des 43 étudiants disparus depuis le 26 septembre, expliqué par la correspondante de l'AFP à Mexico Leticia Pineda.

(Photo: AFP / Eduardo Guerrero)


Lire la suite

mercredi 22 octobre 2014

Les cris des suppliciés, les rires des bourreaux

Le quartier des corps non identifiés du cimetière d'Iguala, le 12 octobre 2014 (AFP / Yuri Cortez)
Le quartier des corps non identifiés du cimetière d'Iguala, le 12 octobre 2014 (AFP / Yuri Cortez)

(AFP / Yuri Cortez)


A la tombée du jour, les cimes et les coteaux luxuriants du Cerro Gordo se muent en kaléidoscope. Mais la beauté imposante de cette montagne du sud du Mexique est trompeuse, car sous son sol se cache l'horreur. « Le Cerro Gordo est un cimetière de cadavres sans nom », écrit le photographe de l'AFP Yuri Cortez, qui s'est rendu sur place en octobre après la disparition mystérieuse de 43 étudiants dans la région. « Le charnier géant où reposent des dizaines, ou plus probablement des centaines de disparus recherchés avec angoisse par leurs familles, parfois depuis des années, victimes d'une violence cauchemardesque liée au narcotrafic ».

(Photo: AFP / Yuri Cortez)


Lire la suite