Making-of / les coulisses de l'info

Dans le détroit de Gibraltar, la nage du désespoir

mercredi 5 décembre 2012 - Derrière l'image


Photo: AFP / Marcos Moreno

Craignant d'être capturé par un patrouilleur marocain qui le ramènera à son point de départ, cet immigrant africain n'a pas hésité à se jeter dans les eaux glaciales du détroit de Gibraltar et à nager en direction d'un bateau de sauveteurs espagnols qui, espère-t-il, le conduira sur la rive européenne. Comme lui, des dizaines de désespérés se lancent presque chaque nuit à l'assaut des 14 km qui séparent le nord du Maroc du sud de l'Espagne, défiant la mort à bord de rafiots dérisoires dans ce détroit soumis aux courants, aux vents violents et au passage permanent de centaines de navires de gros tonnage. Le photographe Marcos Moreno, qui se trouvait à bord du bateau espagnol, raconte la scène.

Lire la suite...