Making-of / les coulisses de l'info

Retour à la maison pour Roona

lundi 5 août 2013 - En bref


Roona Begum et ses parents, le 2 août à leur arrivée à l'aéroport d'Agartala, dans l'Etat de Tripura (photo: AFP / Arindam Dey)

Roona Begum, la fillette hydrocéphale indienne dont le sort avait provoqué une vague mondiale d'émotion, est sortie de l'hôpital vendredi 2 août après de longs mois de soins et de multiples interventions. Début avril 2013, la diffusion d'images de la fillette prises par un photographe de l'AFP avait soulevé l'émoi de lecteurs et d'internautes à l'étranger. Des internautes avaient lancé une campagne de collecte de fonds qui avait permis à Roona d'être soignée.

(Photo: AFP / Arindam Dey)


Lire la suite...

Une nouvelle vie pour Roona

jeudi 16 mai 2013 - Témoignages


La petite Roona dans sa chambre d'hôpital à Gurgaon, dans la banlieue de New Delhi, le 17 avril 2013 (photo: AFP / Roberto Schmidt)

En avril, l'AFP avait diffusé une série de photos terribles de la petite Roona Begum, enfant de 15 mois atteinte d'hydrocéphalie mais qui ne pouvait être soignée en raison de la pauvreté de ses parents, paysans illettrés du nord-est de l'Inde. Les images avaient déclenché une vague d'émotion planétaire et une campagne de collecte de fonds. Quelques jours plus tard, un célèbre neurochirurgien de New Delhi proposait d'accueillir gratuitement Roona dans sa clinique et de la soigner. La fillette a subi le 15 mai une intervention chirurgicale que l'AFP a pu suivre. Les résultats sont très prometteurs.

(Photo: AFP / Roberto Schmidt)


Lire la suite...

Quand l'image photo aide à panser les plaies...

jeudi 18 avril 2013 - Derrière l'image


AFGHANISTAN-UNREST-RELIGION

Il arrive que la photo de presse sorte du cadre strict de l'information qui lui était assigné, pour se diriger, à l'insu de son auteur, vers des domaines a priori improbables tels que l'humanitaire. On voit soudain l'image émouvante d'une victime anonyme et laissée sans assistance, ou celle d'un enfant atteint d'une maladie mal soignée, faute de moyens, déclencher, en quelques heures, un élan de solidarité à l'échelle mondiale. Des lecteurs, des internautes se mobilisent et posent en nombre la question: "Est-ce qu'on peut aider ?"

(Photo: AFP / Massoud Hossaini)


Lire la suite...

Violences sexuelles en Inde: flashback sur une révolte

lundi 25 février 2013 - Témoignages


V001_MMV324790_TPL_JPEG.jpg

Le viol collectif d'une jeune fille de 23 ans, dans un bus le 16 décembre à New Delhi, a provoqué une onde de choc mondiale. Béatrice Le Bohec, correspondante de l'AFP en Asie du Sud, raconte l'enquête qu'elle avait menée sur le même sujet du viol, deux ans plus tôt, et s'interroge sur les raisons qui font qu'un crime de même nature fait immédiatement le buzz, ou peine au contraire à dépasser les frontières.   

Lire la suite...

Inde: plus jamais comme avant

mardi 29 janvier 2013 - Témoignages


Les violeurs d'une étudiante à New Delhi sont brûlés en effigie lors d'une manifestation le 30 décembre 2012 (photo: AFP / Andrew Caballero-Reynolds)

Pour Rupam Jain Nair, correspondante de l'AFP à New Delhi, couvrir la terrible affaire du viol et du meurtre de l'étudiante de 23 ans a constitué un des moments les plus intenses de sa carrière. Plus d'un mois plus tard, alors que le procès des accusés de ce fait-divers a commencé, le juge a imposé le silence aux médias. Le traumatisme qui a frappé la société indienne touche aussi les journalistes. "Pendant des semaines, l’affaire a fait la une des médias en Inde et à l’étranger", écrit Rupam Jain Nair. "Mais qu’en est-il des 71 autres femmes qui, le même jour en Inde, ont également subi une agression sexuelle? Comme beaucoup de reporters, j’avoue me sentir coupable d’avoir ignoré tous ces autres cas".

(Photo: AFP / Andrew Caballero-Reynolds)


Lire la suite...

Festival de chameaux dans l'aube au Rajasthan

vendredi 7 décembre 2012 - Derrière l'image

A la foire aux chameaux de Pushkar (photo: AFP / Roberto Schmidt)
AFP / Roberto Schmidt

Festival de chameaux dans l'aube au Rajasthan


Chaque hiver, des milliers d’éleveurs de chameaux descendent à Pushkar pour acheter et vendre du bétail. Cette ville de l'Etat du Rajasthan, dans le nord-est de l'Inde, est le théâtre d'une des plus grandes foires aux chameaux du monde. Le photographe de l’AFP Roberto Schmidt, qui y a assisté pendant quatre jours, a ramené une spectaculaire série d'images. Il raconte le contraste entre la dureté du paysage désertique et les couleurs flamboyantes arborées par les éleveurs.

Lire la suite...

Contre l'asthme, avaler le poisson

lundi 11 juin 2012 - Derrière l'image


Photo: AFP / Noah Seelam

Un membre de la famille Bathini Goud administre le "poisson-médicament" à une asthmatique au stade Katedan de Hyderabad, dans le sud de l'Inde. Cette préparation à base d'herbes est enfournée dans la gueule d'un channa, un petit poisson carnivore, lequel est gobé vivant par le patient. Le frétillement du poisson dans le gosier du malade est censé éliminer les glaires et guérir l'asthme, clament les promoteurs du traitement.

Le "poisson-médicament" est préparé depuis 161 ans par la famille Bathini Goud, qui dit tenir la formule d'un saint hindou et n'en a jamais révélé le secret. Le remède est administré gratuitement par la famille le jour faste de "Mrigasira Karti", juste avant le début de la mousson. Des milliers de personnes accourent des quatre coins de l'Inde pour avaler le petit poisson fourré au médicament, dans une cohue indescriptible, raconte Noah Seelam, photographe basé à Hyderabad qui a pris ces images le samedi 9 juin.

Lire la suite...