Making-of / les coulisses de l'info

Mot-clé - Colombie

Fil des billets - Fil des commentaires

Quand « Gabo » me demandait une fleur

vendredi 18 avril 2014 - Témoignages


Garcia Marquez tient un bouquet de fleurs offert par une journaliste pour son 87e anniversaire, le 6 mars 2014 à Mexico (AFP / Yuri Cortez)

Géant de la littérature mondiale, Gabriel Garcia Marquez, décédé le 17 avril, était aussi un journaliste. Dans les années 1970, il avait fondé la revue Alternativa, qui allait former une génération entière de défenseurs des droits de l'Homme en Colombie avant de mourir étranglée par les dettes.

C'est là que Kelly Velasquez, actuellement correspondante de l'AFP à Rome, l'avait rencontré.

(Photo: AFP / Yuri Cortez)



Lire la suite...

Je n'avais jamais vu un militaire pleurer

mardi 29 octobre 2013 - Derrière l'image


Le sergent Rodrigo Garcia pleure après avoir été délogé du poste qu'il occupait par des indigènes en colère, le 17 juillet 2012 à Toribío, dans le sud-ouest de la Colombie (AFP / Luís Robayo)

Le sergent de l'armée colombienne Rodrigo García éclate en sanglots. Il vient d'être délogé de force, par une foule d'indigènes désarmés, du poste militaire qu'il occupait avec plusieurs camarades au sommet d'une montagne près du village de Toribío, dans le sud-ouest du pays, en juillet 2012. Ces images de la révolte des indigènes Nasa, furieux d'être pris en étau depuis des décennies entre l'armée et la guérilla, ont valu au journaliste de l'AFP Luis Robayo le prix Simón Bolivar, le plus prestigieux de Colombie.


Lire la suite...

Colombie: drôle de guerre, drôle de paix

mercredi 19 juin 2013 - Témoignages


AFP / Luis Robayo

"La Colombie vit en pleine schizophrénie et parfois les journalistes aussi, entre chronique de paix et compte-rendu de guerre", écrit Philippe Zygel, directeur du bureau de l'AFP à Bogota. "C'est en partant faire un reportage sur la paix que j'ai été, pour la première fois, frôlé par une balle."

Alors que le gouvernement colombien et les Forces armées révolutionnaires de Colombie négocient la paix à Cuba, voyage dans la province du Cauca, fief de la guérilla qui défend avec acharnement, perchée dans la cordillère des Andes, un axe stratégique pour l'acheminement de la coca et de la marijuana.

(Photo: AFP / Luis Robayo)


Lire la suite...

Les femmes sans visage de Bogotá

mardi 30 octobre 2012 - Témoignages


Nubia Espitia, 33 ans, brûlée lors d'une agression qu'elle attribue à une voisine jalouse (photo: AFP / Luis Acosta)

Entre 2010 et 2011, près d'une centaine de femmes ont été intentionnellement défigurées à l'acide à Bogotá. Des agressions souvent commises à la suite de querelles conjugales ou de rivalités amoureuses, et qui restent dans la plupart des cas impunies ou faiblement sanctionnées. Le 8 mars 2012, à l'occasion de la Journée internationale de la femme, le photographe du bureau de l'AFP dans la capitale colombienne Luis Acosta a publié une série d'images montrant des victimes de ces atroces crimes posant à côté de portraits d'elles avant leur agression. Son reportage lui a valu le Prix Simón Bolívar, la plus prestigieuse récompense journalistique en Colombie. Le lauréat raconte ici les coulisses de son travail.


Lire la suite...