Making-of / les coulisses de l'info

Mot-clé - Afghanistan

Fil des billets - Fil des commentaires

Un homme de plus dans un monde sans femmes

jeudi 28 août 2014 - Témoignages


Une Afghane en juin 2014 dans les ruines de Deh Saqi, un village dévasté par les talibans à la fin des années 1990 (AFP / Shah Marai)

« Il est tard dans la nuit, ici au bureau de Kaboul », écrit Anuj Chopra, journaliste de l'AFP basé à Hong Kong et envoyé spécial en Afghanistan. Je suis en train de parcourir mon carnet de notes écorné, et je peste contre l’un des pires obstacles auxquels je suis confronté ici dans mon métier de reporter de guerre : le fait d’être un homme ».

Comme la vie en général, le reportage de guerre est prodigieusement incomplet sans perspective féminine. Mais comment apporter cette perspective dans un pays où, pour un journaliste homme, avoir accès à des interlocuteurs femmes est pratiquement impossible?

(Photo: AFP / Shah Marai)


Lire la suite...

Pour Abouzar

mercredi 30 avril 2014 - En bref


Abouzar Ahmad sourit sur son lit d'hôpital à Kaboul, le 28 mars 2014 (AFP / Edouard Guihaire)

La vie d'Abouzar Ahmad, pas encore trois ans, a basculé le jeudi 20 mars vers 20h30. Quatre tueurs talibans ont fait irruption dans le restaurant de l'hôtel Serena à Kaboul, où il se trouvait avec son père Sardar, sa mère Homaira, son frère Omar, 5 ans, et sa sœur Nilofar, 6 ans. Il sera le seul survivant de l'attaque au sein de la famille.

Abouzar était le fils de Sardar Ahmad, pilier depuis plus de dix ans du bureau de l'Agence France-Presse en Afghanistan. Au milieu de la tragédie, sa survie miraculeuse a redonné de l'espoir à beaucoup. L'AFP a décidé de créer un dispositif permettant à tous ceux qui le souhaitent de verser une contribution, qui permettra d'aider au mieux Abouzar dans sa nouvelle vie, au Canada, où il vient de s'installer avec ses tuteurs.

(Photo: AFP / Edouard Guihaire)


Lire la suite...

Adieu à un journaliste cinq étoiles

samedi 22 mars 2014 - Témoignages


La pluie dissout un portrait du journaliste Sardar Ahmad, pilier du bureau de l'AFP à Kaboul, lors de ses funérailles dimanche 23 mars (AFP / Roberto Schmidt)

La pluie dissout un portrait du journaliste Sardar Ahmad, pilier du bureau de l'AFP à Kaboul, lors de ses funérailles le 23 mars. Le reporter a été tué avec son épouse et deux de leurs enfants lors d'une attaque revendiquée par les talibans, le jeudi précédent. Le troisième enfant du couple, un garçon, a été grièvement blessé. Le chef du bureau de l'AFP en Afghanistan, Ben Sheppard, évoque un collègue aux grandes qualités humaines et professionnelles.

(Photo: AFP / Roberto Schmidt)


Lire la suite...

La dernière dépêche de Sardar Ahmad

vendredi 21 mars 2014 - Témoignages


Le journaliste afghan de l'AFP Sardar Ahmad (photo: Danny Kemp)

Le journaliste Sardar Ahmad, un pilier du bureau de l'AFP à Kaboul, a été tué avec sa femme et deux de ses trois enfants dans un attaque perpétrée par un commando taliban contre l'hôtel Serena de la capitale, le 20 mars. Doté d'un humour contagieux, Sardar, en marge du conflit armé, prenait plaisir à décrypter les tendances de la société afghane. Son dernier reportage retraçait la nouvelle vie de Marjan, un lionceau sauvé par le zoo de Kaboul après avoir passé des mois sur la terrasse d'un riche hommes d'affaires de la capitale. Le voici.

(Photo: Danny Kemp)


Lire la suite...

Enfants des camps au Pakistan

vendredi 21 février 2014 - Derrière l'image


Dans un camp de réfugiés afghans de la banlieue d'Islamabad, le 10 février 2014 (AFP / Nicolas Asfouri)

« En route vers Kaboul, je me suis arrêté deux jours à Islamabad, début février », écrit Nicolas Asfouri, photojournaliste de l'AFP basé à Bangkok. « Le Pakistan accueille 1,6 million de réfugiés Afghans. C’est la plus grande population de déplacés du monde. Certains sont ici depuis l’ère soviétique. Je me suis dit qu’une série sur les enfants afghans du Pakistan, dont beaucoup sont nés ici et n’ont jamais connu leur pays d’origine, serait une bonne entrée en matière avant une mission d’un mois en Afghanistan. »


Lire la suite...

Le meilleur de 2013 sur AFP Making-of

dimanche 29 décembre 2013 - Témoignages


Feu d'artifice à Sydney, le 27 octobre 2013 (AFP / pool / Paul Miller)

Découvrez ou redécouvrez quelques uns des billets les plus marquants publiés sur notre blog en 2013, sélectionnés par les journalistes blogs et réseaux sociaux de l'AFP. Excellente fin d'année et meilleurs vœux pour 2014 à tous nos lecteurs !

(Photo: AFP / pool / Paul Miller


Lire la suite...

Leçon de lecture dans l’automne afghan

vendredi 13 décembre 2013 - Derrière l'image


Leçon en plein air dans les environs de Jalalabad, en Afghanistan, le 1er décembre 2013 (AFP / Noorullah Shirzada)

Dans un terrain vague près de Jalalabad, en Afghanistan, un instituteur donne une leçon de lecture à des enfants pendant que leurs parents travaillent dans l'usine de briques en arrière plan. Le photographe collaborateur de l'AFP Noorullah Shirzada raconte comment il a pris cette belle image, après être tombé par hasard sur la scène.


Lire la suite...

« Tout aurait été si calme si… »

jeudi 4 juillet 2013 - Débriefings


Les troupes soviétiques arrivent à l'aéroport de Kaboul, le 31 décembre 1979 (photo: AFP)

"On était en 1979, à la veille de Noël, j'étais pigiste pour l'AFP à Islamabad depuis moins d’un an, et le chef français du bureau était en vacances au Sri Lanka. Tout aurait été si calme si l’Union soviétique n’avait décidé d’envahir l’Afghanistan ce jour-là..."

Sami Zubeiri est entré à l'AFP en 1978. Il a pris sa retraite début juillet après avoir travaillé durant 35 ans au bureau de l'AFP à Islamabad. Récit d'une carrière exceptionnelle qui s'étend de l'invasion de l'Afghanistan par l'URSS à la mort d'Oussama ben-Laden en passant par l'ascension et la chute des talibans et la sanglante saga de la dynastie Bhutto au Pakistan.

(Photo: l'arrivée des troupes soviétiques à l'aéroport de Kaboul en décembre 1979)


Lire la suite...

Quand l'image photo aide à panser les plaies...

jeudi 18 avril 2013 - Derrière l'image


AFGHANISTAN-UNREST-RELIGION

Il arrive que la photo de presse sorte du cadre strict de l'information qui lui était assigné, pour se diriger, à l'insu de son auteur, vers des domaines a priori improbables tels que l'humanitaire. On voit soudain l'image émouvante d'une victime anonyme et laissée sans assistance, ou celle d'un enfant atteint d'une maladie mal soignée, faute de moyens, déclencher, en quelques heures, un élan de solidarité à l'échelle mondiale. Des lecteurs, des internautes se mobilisent et posent en nombre la question: "Est-ce qu'on peut aider ?"

(Photo: AFP / Massoud Hossaini)


Lire la suite...

Qais Usyan, talent "brut" de l'AFP en Afghanistan

jeudi 14 février 2013 - En bref


Dans un atelier de Mazar-i-Sharif, en Afghanistan, avril 2012 (photo: AFP / Qais Usyan)

Il avait 25 ans et ce regard unique, ce talent «brut» qui fait le meilleur dans le métier de photographe. Qais Usyan, qui travaillait depuis un an et demi pour l’AFP à Mazar-i-Sharif, dans le nord de l’Afghanistan, a été emporté le 9 février par un accident de santé. Il laisse derrière lui des images peu nombreuses, mais fortes, et révélatrices d’un style bien particulier.


Lire la suite...

Le chasseur sur le toit

mardi 25 décembre 2012 - Derrière l'image

Photo: AFP / Jeff Pachoud
AFP / Jeff Pachoud

Le chasseur sur le toit


Chaque jour jusqu'à la fin de l'année, le making-of d'une photo AFP insolite qui a marqué 2012, et dont ce blog n'avait pas parlé jusqu'à présent.

En ce jour de Noël, Jeff Pachoud, reporter photographe de l'AFP basé à Lyon, dans le sud-est de la France, explique dans quelles circonstances il a pris cette image surréaliste d'un soldat français montant la garde sur le toit d'une caserne de la police afghane, dans les environs de Kaboul.


Lire la suite...

Afghanistan : le sauvetage du soldat Ryan

mercredi 17 octobre 2012 - Derrière l'image

Afghanistan: le sauvetage du soldat Ryan


Photo: AFP / Munir uz Zaman

Le journaliste reporter d'images de l'AFP Joe Sinclair et le photographe Munir uz Zaman suivaient le 13 octobre une patrouille de l'armée américaine en Afghanistan lorsqu'à quelques mètres d'eux, un "engin explosif improvisé" a sérieusement blessé un des militaires, le soldat Ryan Thomas. Les deux journalistes ont pu capturer les scènes de tension qui ont immédiatement suivi cette attaque, de la confusion initiale jusqu'à l'évacuation du soldat Ryan par hélicoptère. Joe Sinclair nous raconte les coulisses de ce reportage saisissant. 

Lire la suite...

Voyage secret en zone de guerre

jeudi 3 mai 2012 - Témoignages

AFP / Mandel Ngan

Dans la nuit du 1er au 2 mai, Barack Obama se rend par surprise en Afghanistan. Cette visite éclair du président américain marque le premier anniversaire de l’élimination au Pakistan d’Oussama ben Laden. Pour des raisons de sécurité, la nouvelle d’un voyage aussi important dans un pays en guerre doit être tenue secrète jusqu’au tout dernier moment. Les journalistes qui accompagnent le président sont prévenus le plus tard possible. Et fermement priés de garder le mutisme le plus absolu jusqu’au feu vert de la Maison Blanche. Quatorze heures d’avion à l’aller, six heures de reportage photo au pas de charge en Afghanistan, quatorze heures d’avion au retour : Mangel Ngan, photographe de l’AFP à Washington, était à bord d’Air Force One pour ce voyage nocturne effectué dans le plus grand secret. (Photo : AFP / Mandel Ngan)


Lire la suite...

Le Pulitzer pour une photo d'horreur

lundi 16 avril 2012 - En bref

AFP / Massoud Hossaini

Le photographe de l'AFP à Kaboul Massoud Hossaini a été distingué le 16 avril à New York par un prix Pulitzer, l'une des récompenses américaines les plus prestigieuses en matière de journalisme, pour cette photo d'une fillette en pleurs après un attentat suicide dans la capitale afghane le 6 décembre 2011.

Massoud Hossaini, 30 ans, couvrait une procession chiite lorsqu'un kamikaze s'est fait exploser.

Lire la suite...