rio-sunset.jpg

(AFP / Gabriel Bouys)


Bienvenue sur Making-of, le blog des coulisses de l'information et du journalisme à la première personne !

Nous avons créé Making-of en avril 2012 avec un triple objectif: offrir au grand public un accès aux coulisses de la troisième agence de presse mondiale et des médias en général, expérimenter de nouvelles formes de narration journalistique multimédia, et permettre aux journalistes de l’AFP de raconter librement et de façon personnelle les événements qu’ils sont amenés à couvrir partout dans le monde.

Ce blog est l'une des seules fenêtres de l’AFP ouvertes gratuitement au grand public. Il nous permet de raconter au quotidien notre métier: la passion qui anime nos plus de 1.500 journalistes, les difficultés, les dilemmes et parfois les dangers auxquels nous sommes confrontés dans l’exercice de notre profession, l’étendue de notre réseau mondial et les moyens souvent énormes que nous consacrons à la recherche et à la diffusion 24 heures sur 24 d’une information libre, exacte et impartiale.

Les blogs nous permettent aussi d’expérimenter des formats narratifs inédits. En donnant la parole à nos photographes et reporters vidéo pour qu’ils racontent la "petite histoire" qui se cache derrière leurs images, avec leurs mots d’hommes et de femmes de terrain, nous mettons en perspective les événements de façon originale, ou bien nous offrons des aperçus uniques de la vie quotidienne dans tel ou tel pays. L’écriture à la première personne du singulier, jusqu’ici taboue dans une agence de presse comme l’AFP où les reporters sont soumis à des règles stylistiques particulièrement strictes, permet au journaliste de véritablement "prêter" ses yeux, ses oreilles et ses émotions à son lecteur. Lequel, bien souvent, se retrouve ainsi immergé dans l’histoire de façon beaucoup plus intense qu’en lisant un article "classique".

Making-of reste soumis à toutes les règles en vigueur à l’AFP en matière d’équilibre, de rigueur et d’impartialité de l’information. Mais les journalistes qui y collaborent jouissent d’une liberté de ton beaucoup plus grande que dans leur production habituelle. Ils sont encouragés à "se lâcher", et à enrichir leurs récits d’un maximum d’impressions personnelles. Loin de nuire à la qualité de la narration, cette liberté enrichit souvent les reportages en leur apportant une dimension émotionnelle et une sensibilité particulièrement fortes.


blogosphere.jpg

(AFP / Kazuhiro Nogi)


Making-of a été l'un des cinq finalistes de la catégorie "favoris du public français" du prix "The Bobs" 2014, décerné par la télévision publique allemande Deutsche Welle à des sites "qui apportent leur contribution à la liberté d’expression en faisant avancer et en enrichissant les débats ouverts sur internet".

Un billet de la directrice de l'information de l'AFP Michèle Léridon sur la façon de couvrir l'organisation Etat islamique a reçu, en octobre 2014, le prix "enquête et reportage" aux Assises internationales du journalisme à Metz (France). Un autre billet de notre blog, décrivant le phénomène des meutes de journalistes, a également figuré parmi les nominés à ce prix.

Et en septembre 2013, Making-of avait été classé parmi les 25 blogs et sites médias incontournables de la rentrée par le blog erwanngaucher.com.

Vos commentaires sont les bienvenus. Ils seront modérés avant publication.

Making-of a son équivalent en anglais: Correspondent.

Et aussi, depuis mars 2014, en espagnol: Focus.

Bonne navigation !


Suivez nous sur Twitter et abonnez-vous à notre page Facebook et à notre flux RSS.

Coordinateur du blog : Roland de Courson (@rdecourson)



© AFP 2015. Tous droits réservés. Les utilisateurs peuvent télécharger et imprimer les extraits du contenu de ce site web pour leur usage personnel et à des fins non commerciales uniquement. Sous cette réserve, les utilisateurs ne sont pas autorisés à reproduire, publier, vendre, distribuer ou exploiter commercialement le contenu de ce site web sans l’accord préalable écrit de l’AFP. AFP et son logo sont des marques déposées. Voir les mentions légales.