Making-of / les coulisses de l'info

Une histoire d'activisme, de drogue et de mort

jeudi 30 octobre 2014 Témoignages


Manifestation des proches des 43 étudiants à Tixttla, le 21 octobre 2014 (AFP / Eduardo Guerrero)

Une école normale d'instituteurs réputée pour son activisme de gauche, un couple corrompu qui terrorise une ville de 140.000 habitants avec l'aide d'une police municipale directement payée par un cartel de narcotrafiquants; des enlèvements, tortures et assassinats par dizaines, le tout dans le silence et dans une des régions les plus pauvres du Mexique : c'est le contexte de l'affaire des 43 étudiants disparus depuis le 26 septembre, expliqué par la correspondante de l'AFP à Mexico Leticia Pineda.

(Photo: AFP / Eduardo Guerrero)


Lire la suite...

Une plongée dans l’Inde « tribale »

mercredi 29 octobre 2014 Témoignages


poiti-chandoori.jpg

Alors qu'elle parcourt l'Inde pour écrire un livre pour enfants, la journaliste de l'AFP Béatrice Roman-Amat rencontre Poiti, une conteuse du minuscule village de Goudaguda, dans l'Etat de l'Odisha. Pendant toute un après-midi, la vieille dame lui raconte des histoires et chante des chansons, à grand renfort de mimiques et d'alcool de riz. Poiti est la gardienne des traditions orales des Poraja, une des « tribus répertoriées » qui regroupe les premiers habitants de l’Inde, ceux qui étaient déjà présents avant les vagues successives d’invasions.

Photo: Béatrice Roman-Amat


Lire la suite...

Corrompu ! Menteur ! Ivrogne ! Nazi !

vendredi 24 octobre 2014 Témoignages


Dilma Roussef et Aecio Neves au cours d'un débat télévisé à Sao Paulo, le 14 octobre 2014 (AFP / Nelson Almeida)

Pendant deux heures, ils se foudroient du regard et s’accusent de corruption, de népotisme, de mensonge, de conduire en état d’ivresse ou sous l’effet de drogues, de battre les femmes ou encore d’utiliser les techniques de propagande nazies. Puis, quand les caméras s’éteignent et que les dizaines de milliers de téléspectateurs pris à témoin retournent à leurs oignons, les deux candidats s’embrassent sur leurs joues maquillées et ruisselantes de sueur et se souhaitent bonne chance. Ainsi va la campagne pour le second tour de l’élection présidentielle au Brésil, de loin la plus disputée et la plus virulente de l’histoire récente du pays, racontée par la correspondante de l'AFP à Rio de Janeiro Laura Bonilla.


Lire la suite...

Les cris des suppliciés, les rires des bourreaux

mercredi 22 octobre 2014 Témoignages


Le quartier des corps non identifiés du cimetière d'Iguala, le 12 octobre 2014 (AFP / Yuri Cortez)

A la tombée du jour, les cimes et les coteaux luxuriants du Cerro Gordo se muent en kaléidoscope. Mais la beauté imposante de cette montagne du sud du Mexique est trompeuse, car sous son sol se cache l'horreur. « Le Cerro Gordo est un cimetière de cadavres sans nom », écrit le photographe de l'AFP Yuri Cortez, qui s'est rendu sur place en octobre après la disparition mystérieuse de 43 étudiants dans la région. « Le charnier géant où reposent des dizaines, ou plus probablement des centaines de disparus recherchés avec angoisse par leurs familles, parfois depuis des années, victimes d'une violence cauchemardesque liée au narcotrafic ».

(Photo: AFP / Yuri Cortez)


Lire la suite...

Photos, colère et gaz poivre

mardi 21 octobre 2014 Témoignages


Un journaliste hongkongais atteint par une giclée de gaz poivre se tord par terre de douleur dans le quartier de Mongkok à Hong Kong, le 17 octobre 2014 (AFP / Alex Ogle)

Un journaliste hongkongais se tord par terre de douleur après s'être pris une giclée de gaz poivre en pleine figure alors qu'il photographiait une manifestation pro-démocratie dans le quartier de Mongkok à Hong Kong, le soir du 17 octobre 2014. Le photojournaliste de l'AFP Alex Ogle raconte comment il a pris cette image saisissante.

(Photo: AFP / Alex Ogle)


Lire la suite...

Bahreïn : au cœur de la contestation

samedi 11 octobre 2014 Témoignages


Pendant les funérailles de Sayed Mahmud Sayed Mohsin, un manifestant tué par les forces de sécurité en mai 2014  (AFP / Mohammed Al-Shaikh)

Une interview du photographe Mohammed Al-Shaikh qui a reçu, samedi 11 octobre, le premier prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre dans la catégorie photo professionnelle. Ce photojournaliste indépendant de 40 ans, basé à Manama et qui collabore régulièrement avec l'AFP depuis 2011, a été récompensé pour son sujet sur les violentes manifestations à Bahreïn. Le petit royaume du Golfe est agité depuis février 2011 par une contestation de la majorité chiite qui réclame des réformes, incluant une véritable monarchie constitutionnelle qui réduirait les pouvoirs de la famille régnante.

(Photo : AFP / Mohammed Al-Shaikh)


Lire la suite...

Photographe du Hajj : une mission inoubliable

vendredi 10 octobre 2014 Témoignages


L'ascension du mont Arafat, le 3 octobre 2014 (AFP / Mohammed Al-Shaikh)

Plus de deux millions de pèlerins ont participé fin septembre et début octobre au Hajj, un des cinq piliers de l'islam que tout fidèle est censé accomplir au moins une fois dans sa vie s'il en a les moyens. Le photographe basé à Bahreïn Mohammed Al-Shaikh, chargé cette année de couvrir le pèlerinage pour l'AFP, raconte cette expérience épuisante physiquement, mais inoubliable tant sur le plan professionnel que personnel.

(Photo: AFP / Mohammed Al-Shaikh


Lire la suite...

Sauveteur d'enfants esclaves

vendredi 10 octobre 2014 Témoignages


Le Prix Nobel de la Paix Kailash Satyarthi dans sa maison de New Delhi, le 10 otobre 2014 (AFP / Chandan Khanna)

La journaliste de l'AFP Bénédicte Manier dresse le portrait de son ami Kailash Satyarthi, co-lauréat du prix Nobel de la paix 2014 pour avoir sauvé, avec son organisation, quelque 83.000 enfants réduits en esclavage en Inde.

(Photo: AFP / Chandan Khanna)


Lire la suite...

Un poème d'espoir afghan

mercredi 8 octobre 2014 Témoignages


Des membres de la communauté afghane de Toronto accueillent Abouzar à l'aéroport Pearson, le 30 avril 2014 (AFP / Geoff Robins)

Le 2 octobre dernier, les grands yeux noirs d'Abouzar ont pétillé de bonheur au réveil dans l'appartement familial de Toronto. Enfin le grand jour qu'il attendait depuis des semaines. Il a pris son petit sac à dos, sa boîte à sandwich Spiderman, et il est parti faire sa première rentrée à la crèche, la démarche sûre après six mois de soins qui ont presque tout effacé.

Au milieu d'un joyeux melting pot d'autres gamins de 3 ans, bien malin qui pouvait deviner que le petit Afghan joyeux était un miraculé, qui oubliait ce jour là un peu plus ce 20 mars dernier où tout a basculé à 10.000 km de là.

(Photo: AFP / Geoff Robins)


Lire la suite...

La guerre à la frontière, aux frontières de la guerre...

lundi 6 octobre 2014 Témoignages


Une Kurde de Syrie se protège d'une tempête de poussière dans le village turc de Swedi, d'où elle observe les combats dans la Syrie voisine, le 24 septembre 2014 (AFP / Bulent Kilic)

Fin septembre, le directeur de l'AFP en Turquie Philippe Alfroy passe plusieurs jours à la frontière syrienne, à observer les combats qui, à quelques centaines de mètres, opposent les peshmergas à l'organisation Etat islamique pour la prise de Kobané, la troisième ville kurde de Syrie, et à interroger les civils qui fuient massivement l'avancée des jihadistes.

« Tous me débitent la même histoire », écrit-il. « Les égorgements, les viols, les villages détruits. Dans ce flot de paroles, je suis un peu noyé. Devant ces récits froids, presque cliniques, je m'interroge. Qui a vraiment vu quoi ? Lequel de ces témoins a aperçu le couteau d'un jihadiste en train de trancher une gorge ? Lequel d'entre eux se contente-t-il de relayer des histoires de seconde main ? Difficile à dire. »

« Les yeux dans les yeux, je ne m'accorde pas le droit de juger de la véracité de leur expérience. De ce qu'ils ont vu ou pas vu. Mais je peux témoigner de leur peur. Sans intermédiaire. »

Lire la suite...

Le budget, un squelette et des biscuits secs

vendredi 3 octobre 2014 Témoignages


Un squelette de carnotaurus au Musée d'histoire naturelle du comté de Los Angeles, en 2011 (Kevork Djansezian / AFP / Getty Images)

« Le budget est le squelette d'un Etat, débarrassé de toute idéologie trompeus e», écrivait Rudolf Goldscheid, un sociologue autrichien marxiste du début du XXème siècle. Une belle formule, qui dit l’importance dans une démocratie de ce texte qui concrétise (ou pas) les promesses politiques. Mais ce mercredi 1er octobre, à deux heures de matin, attendant un hypothétique dossier de presse sur le budget 2015, la journaliste économique de l'AFP Aurélia End regrette que le squelette ne soit pas livré avec une machine à rayons X.

(Photo: AFP / Getty Images / Kevork Djansezian)


Lire la suite...

Chasse aux tourtereaux dans la Sérénissime

mercredi 1 octobre 2014 Témoignages


Le bateau-taxi de George Clooney et de son épouse Amal Alamuddin sur le Grand Canal de Venise, le 28 septembre 2014 (AFP / Pierre Teyssot)

Comment couvrir le mariage people de l'année dans une ville où l'on ne peut se déplacer qu'en bateau ? Trois jours de traque nautique de l'acteur George Clooney et de sa promise Amal Alamuddin racontés par la reporter vidéo de l'AFP Sonia Logre.

(Photo : AFP / Pierre Teyssot)


Lire la suite...

Les indignés de Hong Kong

mardi 30 septembre 2014 Témoignages


Gaz lacrymogènes pendant une manifestation pro-démocratie à Hong Kong, le 28 septembre 2014 (AFP / Xaume Olleros)

« Il y a quatre ans, j’ai couvert les manifestations du mouvement des "Indignés" au plus fort de la crise économique en Espagne », raconte Xaume Olleros, photojournaliste espagnol indépendant qui collabore avec l'AFP à Hong Kong . « Le mouvement pro-démocratique de Hong Kong, qui exige les réformes politiques promises après la rétrocession à la Chine de l'ancienne colonie britannique en 1997, ressemble beaucoup à celui des Indignados : des gens qui tout à coup se réveillent, se demandent pourquoi ils ont dormi si longtemps et qui se précipitent dans la rue pour crier leur colère, en entraînant des tas d’autres gens dans leur sillage.»

« Sauf que personne n’avait jamais imaginé que ce genre de chose pourrait un jour se produire à Hong Kong…»


Lire la suite...

Tabou d'histoire, secret de famille

jeudi 25 septembre 2014 Témoignages


L'entrée du village de Monterfil, en Bretagne, où trois femmes accusées de collaboration avec les Allemands avaient été exécutées sommairement à la Libération, en août 1944 (AFP / Miguel Medina)

En août 1944, trois femmes accusées de collaborer avec les Allemands sont tondues, torturées et exécutées sommairement par une horde alcoolisée à Monterfil, en Bretagne. Un des nombreux drames sordides qui secouent la France juste après la Libération et qui, encore de nos jours, continue à susciter la gêne dans le village.

Soixante-dix ans plus tard, une équipe de l'AFP se rend sur place et réalise un reportage sur ce sombre épisode. Ce qui permettra à un des petits-fils de l'une des trois victimes de découvrir, tout à coup et par hasard, la véritable histoire de son aïeule.

Le directeur du bureau de l'AFP à Rennes, Patrick Baert, raconte cette répercussion inattendue de son travail de journaliste.

(Photo: AFP / Miguel Medina)


Lire la suite...

« Fashion week » : les stars de la rue

mardi 23 septembre 2014 Témoignages


La blogueuse de mode Linda Tol, le 21 septembre 2014 (AFP / Gabriel Bouys)

« Les grands défilés de mode de la Fashion Week de Milan, c’est un peu comme les premières des films à Hollywood », raconte Gabriel Bouys, photographe de l'AFP basé en Italie. « Les stars se font attendre, arrivent au dernier moment. Mais les "petites gens", elles, arrivent très en avance pour essayer de se faire remarquer et photographier. Cette année, j’ai essayé de porter un regard différent sur l’événement. Pour une fois, j’ai laissé tomber les défilés et je me suis intéressé aux coulisses, ainsi qu’à tout ce qui se passait à l’extérieur. Grâce à quoi j’ai découvert un monde que j’ignorais totalement.

(Photo: AFP / Gabriel Bouys)


Lire la suite...

Retour vers le futur en Ecosse

vendredi 19 septembre 2014 Témoignages


La Saltire, le drapeau écossais, flotte au-dessus de l'Union Jack à la frontière anglo-écossaise, le 17 août 2014 (AFP / Andy Buchanan)

De Québec à Edimbourg en passant par Juba: au cours de sa vie, le journaliste québécois Guillaume Lavallée a vécu trois référendums d'autodétermination. Actuellement correspondant de l'AFP à Islamabad, au Pakistan, il s'est rendu en Ecosse pendant son temps libre pour assister à la dernière semaine de campagne ainsi qu'au vote du 18 septembre, au cours duquel les Ecossais se sont prononcés pour leur maintien dans le Royaume-Uni.

« Pour ceux qui ont déjà un pays, la quête d'indépendance d'une nation témoigne souvent d'un repli identitaire, de surcroît en cette ère de mondialisation », écrit-il dans cette réflexion. « Mais pour ceux qui ont le sentiment de ne pas ou plus appartenir à un pays, cette quête répond souvent d'un désir d'affirmation, d'une volonté de prendre en charge son destin pour justement exister, de porter une voix, la leur, dans cette mondialisation. Deux regards, un mot: nationalisme.»

(Photo: AFP / Andy Buchanan)


Lire la suite...

Du conte de fées au mauvais polar

jeudi 18 septembre 2014 Témoignages


Haruko Obokata en larmes pendant une conférence de presse à Osaka le 9 avril 2014 (AFP / Jiji Press)

C'est l'histoire d'une jeune chercheuse japonaise qui rêve d'un prix Nobel et fait une découverte scientifique extraordinaire. Son parcours est brillant, ses travaux promettent de révolutionner la médecine régénérative. Et en plus, elle est « kawaï » (mignonne). D’un seul coup, tout le Japon se met à adorer Haruko Obokata.

Sept mois plus tard. Mme Obokata est forcée de travailler sous la surveillance permanente de caméras et d’observateurs indépendants pour prévenir toute tricherie dans ses recherches. Elle a été mise au supplice pendant trois heures devant une horde de reporters vindicatifs et déchaînés. Elle a dû se prosterner devant eux et, en larmes, se confondre en excuses. Ses articles de recherche ont été retirés. Et son directeur de recherches s’est suicidé.

Voici la saga des « cellules Stap ». Un conte de fées qui vire au mauvais polar...

(Photo: AFP / Jiji Press)


Lire la suite...

Rentrée des classes à Gaza

lundi 15 septembre 2014 Témoignages


Une salle de classe endommagée dans une école publique du quartier de Shejaiya à Gaza, le 14 septembre 2014 (AFP / Mahmud Hams)

« Des photos d'enfants retrouvant le chemin de l'école à Gaza, j'en ai fait des centaines », raconte Mahoud Hams, photographe de l'AFP à Gaza. « Mais celles que j'ai prises cette année, je ne les oublierai jamais. Sur les visages des enfants, au lieu de lire la joie de retrouver leurs camarades, l'enthousiasme de ceux qui entament une nouvelle année scolaire, on ne lit bien souvent que l'angoisse et les mauvais souvenirs.»

(Photo : AFP / Mahmud Hams)


Lire la suite...

Photographier la guerre

vendredi 12 septembre 2014 Témoignages


Un soldat de l'armée sierraléonaise à Masiaka, à l'ouest de Freetown, en mai 2000 (AFP / Issouf Sanogo)

La photo de guerre est un genre à part du photojournalisme. Elle demande du courage pour aller au plus près de l’action. Elle exige de grandes qualités humaines pour comprendre les mentalités guerrières. Elle nécessite du sang-froid pour évaluer la dangerosité. Elle requiert de la détermination pour témoigner et porter un regard distancié sur les conflits.

Dans le livre « Photos de guerre – L’AFP au cœur des conflits » d'Yves Gacon, six photographes de l’AFP de différentes nationalités témoignent. Certains ont vécu la guerre dès leur enfance. D’autres l’ont découverte lors de missions d’envoyés spéciaux. Mais tous ont été volontaires pour aller sur le terrain, pour y vivre une expérience exaltante, ressentir l’adrénaline qui monte face au danger. Extraits.

(Photo: AFP / Issouf Sanogo)


Lire la suite...

La lettre de l’assassin

mercredi 10 septembre 2014 Témoignages


La lettre du tueur Anders Behring Breivik reçue le 5 septembre 2014 par le correspondant de l'AFP à Oslo Pierre-Henry Deshayes (AFP / Pierre-Henry Deshayes)

« En un an, j'ai reçu trois lettres d'Anders Behring Breivik », témoigne Pierre-Henry Deshayes, correspondant de l'AFP à Oslo. « Un simple coup d'œil sur le pli me suffit dorénavant à identifier l'expéditeur. Il y a cette adresse manuscrite, cette écriture en majuscules, propre, reconnaissable entre toutes et dont la vue me glace le sang. »

Se pose alors une question difficile : un journaliste doit-il rendre compte, ou non, de ces lettres écrites par un extrémiste de droite qui a massacré 77 personnes en Norvège le 22 juillet 2011? D'un côté, il y a le danger d'offrir à l'assassin une tribune pour diffuser ses messages de haine. De l'autre, l'intérêt considérable que suscite Breivik parmi ceux qui cherchent à comprendre comment la paisible Norvège a pu enfanter un tel monstre, et de quoi ce monstre est-il fait.

(Photo: AFP / Pierre-Henry Deshayes)


Lire la suite...

- page 1 de 11