Making-of / les coulisses de l'info

James Foley, l'humaniste courageux

mercredi 20 août 2014 Témoignages


James Foley sur la route de l'aéroport de Syrte, en Libye, le 29 septembre 2011 (AFP / Aris Messinis)

James Foley était un journaliste courageux qui n'hésitait pas à se rendre dans les endroits les plus dangereux pour raconter les histoires de civils pris dans le chaos de la guerre. Le reporter américain de 40 ans, qui collaborait régulièrement avec l'AFP, avait été pris en otage en novembre 2012 en Syrie. Il a été exécuté par les jihadistes extrémistes de l'Etat islamique (EI) qui ont diffusé la terrible vidéo de sa mort.

Dave Clark, responsable du desk anglais de l'AFP pour l'Amérique du Nord à Washington et qui lui-même travaillé dans de nombreux conflits armés, a rassemblé les témoignages sur un journaliste courageux et imprégné de valeurs humanistes. 

(Photo: AFP / Aris Messinis)

Lire la suite...

Dans les entrailles de la « favela verticale »

mardi 12 août 2014 Témoignages


La Tour de David à Caracas, le 6 août 2014 (AFP / Juan Barreto)

Ce devait être le plus grand centre financier de Caracas. C’est devenu une véritable favela verticale squattée par trois mille personnes. Bienvenue à la Torre de David, un monstre de béton de 195 mètres de haut dont la carcasse inachevée domine le quartier d’affaires de Candelaria depuis plus de vingt ans. Le reporter Gerardo Guarache Ocque a pu visiter ce gratte-ciel-bidonville de 45 étages, qui a commencé à être évacué par les autorités.

(Photo: AFP / Juan Barreto)




Lire la suite...

A Gaza, au milieu des enfants de la guerre

vendredi 1 août 2014 Témoignages


000_Nic6350004_m.jpg

Sara Hussein, journaliste de l’AFP au Moyen-Orient, a récemment terminé une mission de 13 jours à Gaza, où plus de 1.500 Palestiniens ont été tués, dont plus de 240 enfants, selon l’Unicef. (AFP/Marco Longari)



Lire la suite...

Interviewer un robot sans disjoncter

mercredi 16 juillet 2014 Témoignages


le président de Softbank Masayoshi Son montre le robot Pepper le 5 juin 2014 à Tokyo (AFP/Toru Yamanaka)

« Dans ma carrière de journaliste sportif, j’ai rencontré beaucoup de robots », raconte Alastair Himmer, correspondant sportif et "lifestyle" de l'AFP au Japon. « Pas des vrais, mais des dizaines d’athlètes  obéissant comme des automates aux instructions de leurs attachés de presse en costume gris, soucieux d’éviter tout propos susceptible de prêter un tant soit peu à controverse. Quand les chefs du bureau de l’AFP à Tokyo ont eu l’idée d’interviewer « Pepper », le robot humanoïde dont tout le monde parle en ce moment, c’est donc tout naturellement qu’ils m’ont désigné pour ce travail. »

(Photo: AFP / Toru Yamanaka)


Lire la suite...

Suarez, le héros enragé

mercredi 2 juillet 2014 Témoignages


Luis Suarez célèbre un but contre l'Angleterre à São Paulo, le 19 juin 2014 (AFP / Ben Stansall)

« Notre petit pays était au pied de son héros. Nous lui avions délivré le titre de Grand Homme, de roi. Nous le vénérions et lui jurions amour éternel...»

Une semaine plus tard, l'attaquant Luis Suarez revenait en paria avec sa famille en Uruguay, expulsé du Mondial, frappé d'infamie pour avoir mordu un adversaire. La rédactrice en chef de l'AFP pour l'Amérique latine, l'Uruguayenne María Lorente, raconte ce traumatisme national dont elle ne se remet toujours pas. « C’est que le football en Uruguay fait figure de religion. Comme m’a dit un collègue, les supporteurs sont joueurs, les joueurs sont supporteurs. Et l’amour de Dieu est inconditionnel. On n’essaie pas de comprendre un dieu ».

(Photo: AFP / Ben Stansall)


Lire la suite...

Femme journaliste au paradis de la testostérone

mardi 1 juillet 2014 Témoignages


FBL-WC-2014-MATCH26-HON-ECU

"C’est probablement l’aspect de mon travail de JRI (journaliste reporter d’images) que je redoute le plus pendant ce mondial", confie Céleste Jones, reporter vidéo basée à Montevideo et envoyée spéciale au Brésil. "J’étais bien moins anxieuse avant d’aller couvrir une manifestation à São Paulo qu’à l’idée de filmer toute seule un groupe d’hommes dans un bar. Car je sais qu’à chaque fois on me traite avant tout comme une femme plutôt que comme une journaliste."

(Photo: AFP / Gabriel Bouys)


Lire la suite...

Diplomatie « secrète » à l’ère Twitter

vendredi 27 juin 2014 Témoignages


John Kerry tient une conférence de presse à l’ambassade ultra sécurisée des Etats-Unis de Bagdad, le 23 juin 2014  (AFP/ Brendan Smialowski)

A l’époque de Twitter, des infos en continu et des réseaux sociaux, la visite du secrétaire d’Etat américain John Kerry à Bagdad le 23 juin aura sans doute été un des secrets diplomatiques les moins bien gardés, raconte Jo Biddle, correspondante de l'AFP au Département d'Etat à Washington.

(Photo: AFP / Brendan Smialowski)


Lire la suite...

Le « door-stepping » : un sport à risques

mercredi 25 juin 2014 Témoignages


Une journaliste iranienne tente de door-stepper un membre de la délégation de son pays (AFP / Michel Sailhan)

Que faire quand on est chargé de couvrir des négociations internationales ultra-sensibles dans un palace fortifié d'où rien ne filtre ? Une des solutions retenues par les médias est le « door-stepping ». En français: « faire les couloirs », ou « faire le siège »,  ou encore « interroger des personnalités à l’arrache, sans préavis » (le terme n’est pas facile à traduire). Une technique totalement empirique et aléatoire. Un art disent certains. Une activité souvent physique et non sans risques, selon d’autres.

Illustration par Michel Sailhan à Vienne, où se déroulait récemment un nouveau round des interminables négociations sur le nucléaire iranien.

(Photo: AFP / Michel Sailhan)


Lire la suite...

Gangsters sans image

mardi 24 juin 2014 Témoignages


Des membres de la Pandilla 18 dans le pénitencier Nacional au Honduras, en août 2013 (AFP / Orlando Sierra)

Le 15 juin, la France bat le Honduras 3-0 lors de la Coupe du Monde de football au Brésil. Le correspondant de l'AFP à Tegucigalpa, Noé Leiva, a l'idée d'aller suivre le match dans un endroit pour le moins inhabituel: le bloc « Escorpión » du pénitencier Nacional, où sont enfermés 250 membres de la Pandilla 18, un des gangs les plus dangereux du Honduras. Mais les autorités pénitentiaires refusent la présence d'un photographe et d'une reporter vidéo.

« Sur la plupart des photos d'archives, on peut voir des membres du gang menottés, couchés par terre, dépouillés de leurs vêtements par les forces de sécurité afin que l’objectif du photographe capte bien les tatouages, qui symbolisent leur statut de criminels », écrit Noé Leiva. «Je repars avec la gorge serrée. Car ce jour-là, nous avons manqué une occasion de les montrer tels qu’ils sont réellement : des garçons sans avenir, réduits au désespoir par la pauvreté extrême et la violence.»

(Photo: AFP / Orlando Sierra)


Lire la suite...

Un autre D-Day, 70 ans après

mardi 17 juin 2014 Témoignages


leonneal-15.jpg

« Lors d'un événement comme le 70ème anniversaire du débarquement de Normandie, un photographe est généralement choisi pour être de pool », explique Leon Neal, photographe de l'AFP à Londres qui a couvert les commémorations le 6 juin. « Il jouit d’un accès spécial et de positions privilégiées, en échange de quoi il doit partager ses images avec les autres médias et agences de presse. Pour moi, cela suppose un emploi du temps particulièrement serré ».

Les choses se compliquent lorsque tout à coup, s'aperçoit qu'on a égaré toutes les accréditations de presse sans lesquelles il est impossible de travailler...

(Texte et photos issus du blog personnel leonneal.com)


Lire la suite...

A l'affût sur la butte aux espions

vendredi 13 juin 2014 Témoignages


L'équipe d'Argentine pendant un entraînement à Cidade do Galo, près de Belo Horizonte (AFP / Juan Mabromata)

« On ne sait pas trop qui a découvert cette butte en premier mais pour la presse argentine, elle est une mine d’or, un don du ciel, la bénédiction, le salut », écrit Mariano Andrade, envoyé spécial à Belo Horizonte pour la Coupe du Monde 2014. « Car en Argentine, tout le monde veut connaître les moindres faits et gestes de l’équipe "albiceleste", alors que la majorité de ses entraînements se déroulent à huis-clos. Pour nourrir tant bien que mal l’inépuisable soif d’informations dans leur pays, les photographes et reporters argentins s’installent donc sur la butte dès les petites heures du matin pour espionner leur sélection nationale, qui s'entraîne à 500 mètres en contrebas.. »

(Photo: AFP / Juan Mabromata)


Lire la suite...

La nuit où le rêve chinois a viré au cauchemar

mercredi 4 juin 2014 Témoignages


Des chars de l'Armée populaire de libération place Tienanmen, le 9 juin 1989 (AFP / Catherine Henrienne)

« Ils tirent! » Le cri, encore incrédule, a jailli de la foule pékinoise vers 23H30, en écho aux premiers claquements secs des Kalachnikov de l'armée.

Nous sommes sur l'avenue de la Paix céleste qui mène à la place Tiananmen, le 4 juin 1989. Vingt-cinq ans plus tard, Patrick Lescot, entretemps devenu directeur du bureau de l'AFP à Pékin, raconte le bain de sang auquel il avait assisté en tant que jeune correspondant en Chine.

(Photo: AFP / Catherine Henriette)


Lire la suite...

Les bons garçons de la bande à Messi

mardi 3 juin 2014 Témoignages


Lionel Messi célèbre un but contre Arsenal en coupe de l'UEFA, le 6 avril 2010 au Camp Nou (AFP / Lluis Gené)

« La mission consiste à retrouver les traces laissées par le crack du football Lionel Messi à Rosario, sur la rive du fleuve Paraná, où il était né treize ans avant d’émigrer à Barcelone », écrit Paula Bustamante, correspondante de l'AFP à Buenos Aires. « Le tout alors que cette ville, la troisième d’Argentine, fait les gros titres de la presse nationale à cause de l’insécurité et du trafic de drogue qui y règnent. Le taux d’homicides y est quatre fois plus élevé que la moyenne du pays.»

(Photo: AFP / Lluis Gené)


Lire la suite...

Vie et mort dans une guerre oubliée

vendredi 30 mai 2014 Témoignages


Des soldats et paramilitaires soudanais célèbrent la reprise de Daldako aux rebelles le 20 mai 2014 (AFP)

Le coup de téléphone tombe à dix heures du matin, de façon complètement imprévue. Il vient du Service national de renseignement et de sécurité du Soudan, le tout puissant NISS. C’est inhabituel. Et c’est urgent.

« Soyez à l’aéroport dans trente minutes », dit l’agent du NISS au bout du fil au correspondant de l'AFP à Khartoum Abdelmoneim Abu Idis Ali.

Au programme: un voyage de presse impromptu dans l'Etat du Kordofan du Sud, où des combats entre forces soudanaises et rebelles font rage depuis trois ans. Une rare occasion de jeter un œil sur cette guerre totalement oubliée du reste du monde.

(Photo: AFP)


Lire la suite...

Sommet historique en Absurdie

mardi 27 mai 2014 Témoignages


Une avenue de Naypyidaw, le 10 mai 2014 (AFP / Ye Aung Thu)

En 2005, la junte militaire au pouvoir en Birmanie annonce brusquement que la capitale du pays est transférée de Rangoun à Naypyidaw, une ville nouvelle sans queue ni tête construite au beau milieu de la jungle. Les fonctionnaires ont 48 heures pour déménager sous peine d'emprisonnement. Les motifs de ce transfert surprise ne seront jamais totalement éclaircis.

Neuf ans après, alors que la Birmanie est passée à un régime quasi-civil et sort peu à peu de son isolement, Naypyidaw accueille son premier grand sommet international. Les journalistes venus le couvrir découvrent, pour la plupart, cette étrange capitale aux avenues gigantesques mais toujours désertes. « Les bâtiments officiels fantastiques, démesurés, sont l’équivalent architectural d’un torse en uniforme kaki bardé de décorations», écrit Kelly MacNamara, correspondante de l'AFP à Rangoun. « Dans la cambrousse tropicale, Naypyidaw est un parc à thème en perpétuelle basse saison. »


Lire la suite...

Passion du foot dans la Cité de Dieu

lundi 26 mai 2014 Témoignages


favelas-5.jpg

« Dans les favelas du Brésil, les gamins jouent au foot tout le temps, partout », raconte Christophe Simon, responsable photo AFP à Rio de Janeiro. « Avec des ballons râpés. Sur des terrains vagues poussiéreux. Contre les murs des maisons… En prévision du Mondial 2014, je cherchais une façon d’illustrer les origines cette ferveur des Brésiliens pour le football. Et pour ce faire, quoi de mieux que demander à une poignée de ces enfants des favelas de me montrer leur passion avec leur propre regard ? »


Lire la suite...

Odessa : les marches de la colère

vendredi 23 mai 2014 Témoignages


Les Escaliers Potemkine d'Odessa (AFP / Paul Gypteau)

Ils courent de toute la force de leurs dix-huit ans, gourdin en main, casque de chantier trop grand tombant sur les yeux. "Aux escaliers ! Aux escaliers ! C'est une attaque !"

Ils sont une dizaine, ce samedi 3 mai à Odessa, à se ruer vers le sommet des escaliers Potemkine. Oui, "Potemkine" comme "Le cuirassé Potemkine"; "escaliers" comme l'une des scènes les plus fameuses de l'histoire du cinéma, le massacre de la population de la ville par la garde tsariste en 1905 dans le film de Sergueï Eisenstein, sorti en 1925. Le landau d'osier lâché par une mère fusillée, qui dévale les marches sous la mitraille : tout le monde connaît, même sans savoir d'où.

En 2014, une fois de plus, c'est là que se joue l'Histoire à Odessa.

(Photo: AFP / Paul Gypteau)


Lire la suite...

« Traîtresse » en Turquie

mercredi 21 mai 2014 Témoignages


Près de la mine de Soma, le 16 mai 2014 (AFP / Bülent Kilic)

« T'es une femme, dégage avant que je ne m'énerve ! »

Nous sommes à Soma, en Turquie, trois jours après un terrible accident qui a coûté la vie à 301 personnes dans une mine de charbon. Une ville traditionnelle, encerclée de petits villages, qui n'a jamais vu autant d'étrangers déferler. Cette menace est proférée par le fils d’un manifestant que la journaliste de l'AFP Ambre Tosunoglu a le malheur d’essayer d’interroger…

« Française d’origine turque, je suis tiraillée ici : d’un côté j’ai la chance de comprendre tout ce qui se passe et de pouvoir communiquer. Mais de l’autre je me prends de plein fouet toutes les critiques contre "les médias étrangers" qui dénigrent la Turquie… et contre le fait d’être une femme. »

(Photo: AFP / Bülent Kilic)


Lire la suite...

La petite fille sur la photo

jeudi 15 mai 2014 Témoignages


Une enfant attend que des marchands d'eau ouvrent le robinet dans le bidonville de Kibera, à Nairobi, le 10 décembre 2003 (AFP / Marco Longari)

Une enfant attend que des marchands d'eau décadenassent un robinet dans le bidonville de Kibera, à Nairobi. Lorsqu'il prend cette image, le 10 décembre 2003, le photographe de l'AFP Marco Longari ne sait pas qu'elle va bouleverser un homme à des milliers de kilomètres de là. Au point de l'inciter à se lancer dans un projet humanitaire qui transformera la vie de millions de personnes... et de chercher par tous moyens à retrouver, dix ans plus tard, la petite fille sur la photo.

(Photo: AFP / Marco Longari)


Lire la suite...

Je n'arrivais pas à lui donner un âge

mercredi 14 mai 2014 Témoignages


Camille Lepage à Damara, à 70 km au nord de Bangui, le 21 février 2014 (AFP / Fred Dufour)

La jeune journaliste freelance Camille Lepage en reportage à Damara, en Centrafrique, en février 2014, trois mois avant d'être tuée lors d'un reportage dans le même pays.

« C'était une dure journée », se souvient son collègue et ami Fred Dufour, auteur de cette image. « Nous étions partis à la recherche des anti-balaka, la milice principalement composée de chrétiens qui s’était violemment affrontée avec des soldats tchadiens quelques jours plus tôt à cet endroit. Sur la route, nous avons franchi une multitude de checkpoints dans une atmosphère très tendue. Les miliciens, armés de grenades, de kalachnikovs et de lance-roquettes, étaient hostiles à notre présence. C’était, peut-être, le même genre de situation que celle qui, trois mois plus tard, allait être fatale à Camille…»

(Photo: AFP / Fred Dufour)


Lire la suite...

- page 1 de 10