Making-of / les coulisses de l'info

Derrière l'image


Photos du Festival de Cannes réalisées au smartphone avec l'application Hipstamatic (AFP / Valéry Hache)

(AFP / Valéry Hache)


Cannes au smartphone


« C’est mon dixième Festival de Cannes, ma mission préférée de l’année », raconte Valéry Hache, photographe de l'AFP basé à Nice. « A chaque édition je tente de nouvelles expériences, je m’efforce de porter un regard différent. Le festival n’est jamais une routine pour moi.

« Cette année, j’ai choisi de couvrir l’événement avec mon téléphone portable, en marge de ma production « classique ». Car je suis persuadé que la photographie au smartphone, c’est la photographie de demain ».


Lire la suite...

A la une

« Ils ont tout perdu et ils nous offrent le thé ! »

jeudi 21 mai 2015 - Témoignages


Un villageois sur le toit de sa maison démolie par le séisme à Barpak, dans le centre du Népal, le 4 mai 2015 (AFP / Nicolas Asfouri)

« J’ai travaillé à Katmandou pour l’AFP de 2009 à 2011 », écrit Claire Cozens, actuellement directrice adjointe de l'AFP pour l'Asie du sud. « Quand j’étais arrivée, une agence internationale de développement venait de publier une étude sur l’impact attendu d’un séisme de magnitude huit dans la vallée de Katmandou. Cette agence prédisait que l’unique piste d’atterrissage de l’aéroport deviendrait inutilisable, que des pénuries d’eau et d’aliments surviendraient et qu’au bout de quelques jours, les rues seraient en proie à l’anarchie et aux pillages. »

« Et là, quand je reviens à Katmandou avec mes collègues deux jours après le cataclysme du 25 avril, c'est tout le contraire : nous assistons à d’extraordinaires démonstrations de ténacité, de patience et de générosité. »

(Photo: AFP / Nicolas Asfouri)


Lire la suite...

Dans le marché de la peur

mercredi 20 mai 2015 - Témoignages


Une galerie du marché Las Americas à Tegucigalpa, le 27 avril 2015 (AFP / Orlando Sierra)

« Il n’y a pas si longtemps, le quartier d’El Chiverito hébergeait un marché parmi les plus populaires de Tegucigalpa », écrit Noé Leiva, correspondant de l'AFP au Honduras. « Il est désormais l’un des endroits les plus dangereux, dans la capitale du pays le plus violent du monde. Nous sommes ici pour voir comment, à force d’attaques et d’extorsions, les gangs armés qui terrorisent le Honduras sont parvenus à faire de ce lieu autrefois bouillonnant de vie et d’activité un désert lugubre, où flotte une odeur de peur et de mort. »

(Photo : AFP / Orlando Sierra)


Lire la suite...

L'exceptionnel destin de « Doña Anna »

mardi 19 mai 2015 - Décryptages


anna-kipper-afp.jpg

C’est un destin exceptionnel. Celui d’une journaliste d’origine polonaise qui devint en 1946 à Bogota la première femme chef de poste de l’AFP dans le monde. C’est le destin d’Anna Kipper, dont la vie et la carrière journalistique ont traversé les soubresauts du 20ème siècle, en Europe et en Amérique latine. Récit par Yves Gacon, le directeur de la documentation et de l'édition de l'AFP.

(Photo: El Tiempo)


Lire la suite...

« Merci bien, je préfère rester dehors »

lundi 18 mai 2015 - Témoignages


L'acteur X japonais Ken Shimizu, alias Shimiken, le 18 mars 2015 (AFP / Yoshikazu Tsuno)

Le « Rocco Siffredi nippon », Shimiken (sur la photo), a récemment fait un méga buzz sur Twitter en s'alarmant que les acteurs pornos soient une espèce en voie d'extinction dans l'Archipel, moins nombreux de nos jours que les tigres du Bengale en liberté dans le monde. Le Japon ne compte plus en effet que 70 hardeurs face à quelque 10.000 hardeuses. Ah, encore une énigme japonaise à résoudre... Ce phénomène serait-il le symptôme d’une crise plus profonde, qui ébranlerait les fondements mêmes (sans jeu de mot) de la société nippone ? Pour trouver la réponse, une étude exhaustive de l’industrie japonaise du porno, qui pèse vingt milliards de dollars par an, s’impose et le correspondant sportif du bureau de l'AFP à Tokyo, Alastair Himmer, est désigné volontaire.

(Photo : AFP / Yoshikazu Tsuno)


Lire la suite...

Rohingyas : d’un cauchemar à l’autre

vendredi 15 mai 2015 - Témoignages


Des boat-people rohingyas de Birmanie dans un bateau au large de la Thaïlande, le 14 mai 2015 (AFP / Christophe Archambault)

Des boat people appartenant à la minorité musulmane Rohingya, persécutée en Birmanie, pleurent de faim et de désespoir à bord d'un bateau à la dérive depuis des jours en mer d'Andaman, au large de la Thaïlande. « Je sais que ces migrants n’ont pas mangé depuis des jours, voire des semaines », raconte l'auteur de cette image, le photographe de l'AFP Christophe Archambault. « Selon ce qu’ils ont raconté, ils en sont réduits à boire leur urine pour survivre. Leurs visages sont décharnés, leurs cheveux longs et hirsutes. On peut voir leurs côtes et leurs omoplates saillantes. Mon regard se fixe sur un jeune homme. Il ne doit pas peser plus de trente-cinq kilos. Nous avons, sous nos yeux, une situation d’horreur absolue. »

(Photo : AFP / Christophe Archambault)


Lire la suite...

Footballeuses en Indonésie

mercredi 13 mai 2015 - Témoignages


Séance d'entraînement au Cibubur Soccer Club de Jakarta, le 26 mars 2015 (AFP / Adek Berry)

« Les filles émergent des vestiaires une par une. Elles portent des maillots rouges numérotés dans le dos. Mais avant de se diriger au pas de course vers le terrain de football, elles font un détour par une petite mosquée, car c’est l’heure de la prière de l’après-midi », raconte la photographe de l'AFP à Jakarta Adek Berry.

L'histoire de chacune de ces joueuses de football d'un petit club de la capitale illustre parfaitement les obstacles culturels auxquels doit faire face une jeune femme dans une société musulmane tolérante, mais conservatrice comme l’Indonésie, lorsqu'il s'agit de repousser les frontières.

(Photo: AFP / Adek Berry)


Lire la suite...

« Si vous voyez mon cadavre… »

mardi 12 mai 2015 - Décryptages


Jean-Marie Le Pen chante pendant le rassemblement du FN à Paris le 1er mai 2015 (AFP / Thomas Samson)

« Le personnage Jean-Marie Le Pen, dont la culture historique est au moins aussi grande que ses provocations sont retentissantes, a une complexité qui s’apprend patiemment », écrit Guillaume Daudin, responsable de la couverture du Front national au service politique de l'AFP à Paris. « Il est objectivement diminué physiquement, comme sa récente hospitalisation pour un problème cardiaque l’a montré. Mais, dépeint par certains comme un vieillard sénile, il a en réalité toute sa tête ».

(Photo : AFP / Thomas Samson)


Lire la suite...

La mort au bout des doigts

lundi 11 mai 2015 - Témoignages


Un gangster à bord du bus cellulaire qui l'amène à la prison de haute sécurité d'Izalco, au Salvador, le 24 avril 2015 (AFP / Marvin Recinos)

Un prisonnier membre du gang Mara Salvatrucha MS 13 embrasse la vitre de l'autobus cellulaire qui le conduit vers le pénitencier de haute sécurité d'Izalco, dans l'ouest du Salvador. Depuis plusieurs semaines, les autorités du petit pays d'Amérique centrale, où le taux d'homicide est un des plus élevés du monde, procèdent à des transferts massifs de prisonniers dans le but de couper les communications entre les chefs de gang incarcérés et leurs subordonnés à l'extérieur.

« Etre pris pour cible par yeux durs, provocants des "pandilleros" est toujours une expérience effrayante », écrit l'auteur de cette image, le photographe basé à San Salvador Marvin Recinos. « Je m’en serais volontiers passé, si ce n’était pour montrer au monde extérieur la cruelle réalité de mon pays, si beau mais en proie au massacre permanent perpétré par les maras.»

(Photo : AFP / Marvin Recinos)


Lire la suite...

- page 1 de 27