Making-of / les coulisses de l'info

Derrière l'image


Dans les ruines de ce qui fut l'aéroport international de Gaza, le 18 août 2014 (AFP / Thomas Coex)
AFP / Thomas Coex

L’aéroport de Gaza ou le rêve en ruines


L'aéroport international de Gaza était un peu l'accomplissement d'un rêve pour les Palestiniens, une porte ouverte sur le monde en même temps qu'un puissant symbole de souveraineté. Ouvert en décembre 1998, alors que tous les espoirs de paix semblaient permis au Proche-Orient, il restera à peine deux ans en activité, et finira détruit par une série de raids israéliens. Le photographe de l'AFP Thomas Coex, qui avait pris des images de l'aéroport il y a quatorze ans, est retourné sur place en pleine guerre entre Israël et le Hamas.


Lire la suite...

A la une

Un homme de plus dans un monde sans femmes

jeudi 28 août 2014 - Témoignages


Une Afghane en juin 2014 dans les ruines de Deh Saqi, un village dévasté par les talibans à la fin des années 1990 (AFP / Shah Marai)

« Il est tard dans la nuit, ici au bureau de Kaboul », écrit Anuj Chopra, journaliste de l'AFP basé à Hong Kong et envoyé spécial en Afghanistan. Je suis en train de parcourir mon carnet de notes écorné, et je peste contre l’un des pires obstacles auxquels je suis confronté ici dans mon métier de reporter de guerre : le fait d’être un homme ».

Comme la vie en général, le reportage de guerre est prodigieusement incomplet sans perspective féminine. Mais comment apporter cette perspective dans un pays où, pour un journaliste homme, avoir accès à des interlocuteurs femmes est pratiquement impossible?

(Photo: AFP / Shah Marai)


Lire la suite...

La reddition du général Von Choltitz

mardi 26 août 2014 - DossiersL'AFP et la Libération 1944-2014


Le 26 août 1944, les chars de la Division Leclerc défilent rue de Rivoli à Paris, après la libération (AFP)

La reddition du général allemand Dietrich von Choltitz, dernier commandant en chef de Paris occupé, racontée par l'AFP il y a 70 ans.

(Photo: AFP)





Lire la suite...

Carnet de route d'un jour de victoire

vendredi 22 août 2014 - DossiersL'AFP et la Libération 1944-2014


Un soldat de la division Leclerc est acclamé par la foule sur la place de l'Hôtel de Ville, à Paris 26 août 1944 (AFP)

La Libération de Paris racontée par Jean Marin, l'un des tout premiers compagnons du général de Gaulle et voix de l'émission de la BBC "Les Français parlent aux Français". De son vrai nom Yves Morvan, il deviendra en 1954 directeur général de l'AFP, puis président directeur-général trois ans plus tard. Il dirigea l'agence jusqu'en 1975.






Lire la suite...

Dans le Paris des barricades

jeudi 21 août 2014 - DossiersL'AFP et la Libération 1944-2014


Des combattants FFI ( Forces Françaises de l'intérieur) confectionnent des bouteilles incendiaires derrière une barricade (AFP)

Jusqu'au 26 août, revivez l'insurrection et la libération de Paris à travers les premières dépêches publiées par l'Agence France-Presse, née le 20 août 1944, et les images de notre fonds d'archives photographique.

Premier volet: voyage à travers la capitale insurgée, le 22 août 1944. Boutiques fermées, rues quasi désertes, rares voitures. "Le ciel est nuageux, mais le soleil brille. De temps à autre, on peut entendre le bruit sec d’un coup de feu, parfois d’une rafale qui rappellent que la guerre est là."

(Photo: AFP)


Lire la suite...

James Foley, l'humaniste courageux

mercredi 20 août 2014 - Témoignages


James Foley sur la route de l'aéroport de Syrte, en Libye, le 29 septembre 2011 (AFP / Aris Messinis)

James Foley était un journaliste courageux qui n'hésitait pas à se rendre dans les endroits les plus dangereux pour raconter les histoires de civils pris dans le chaos de la guerre. Le reporter américain de 40 ans, qui collaborait régulièrement avec l'AFP, avait été pris en otage en novembre 2012 en Syrie. Il a été exécuté par les jihadistes extrémistes de l'Etat islamique (EI) qui ont diffusé la terrible vidéo de sa mort.

Dave Clark, responsable du desk anglais de l'AFP pour l'Amérique du Nord à Washington et qui lui-même travaillé dans de nombreux conflits armés, a rassemblé les témoignages sur un journaliste courageux et imprégné de valeurs humanistes. 

(Photo: AFP / Aris Messinis)

Lire la suite...

20 août 1944: dans Paris insurgé, l'AFP est créée

mercredi 20 août 2014 - DossiersL'AFP et la Libération 1944-2014


liberation-22-aout_m.jpg

Voici la première dépêche de l'Agence France-Presse, publiée il y a soixante-dix ans, le dimanche 20 août 1944. Au deuxième jour de l'insurrection de Paris, un groupe de huit journalistes résistants investit le siège de l'ancienne agence Havas, mise sous tutelle allemande en juin 1940 et transformée par le régime de Vichy en Office français d'information (OFI). "Je suis monté dans cette agence où j'avais fait mes débuts de jeune journaliste. J'ai prononcé les paroles: au nom de la République, nous prenons possession!", témoignait l'un d'entre eux, Gilles Martinet en avril 1996.


Lire la suite...

Printemps arabes au bout du clavier

mardi 19 août 2014 - Débriefings


Pendant les funérailles d'un manifestant chiite mort après avoir inhalé des gaz lacrymogènes à Malikiyah, au sud de Bahreïn, le 13 janvier 2013 (AFP / Mohammed Al-Shaikh)

Début 2011, Fanny Carrier a pris depuis quelques semaines à peine ses fonctions d'éditrice au quartier général de l'AFP pour le Moyen-Orient lorsque soudain, toute la région s'embrase. Egypte, Libye, Yémen, Bahreïn, Syrie... Partout des foules dans les rues pour crier « Dégage !»

Ces événements historiques, Fanny les vivra au deuxième rang depuis son bureau à Nicosie. Le travail d'éditrice est un peu ingrat mais indispensable, et non moins intense quand on vit des scènes d'horreur au bout de son clavier: « Je m’abrite derrière les mots, je me carapace derrière les impératifs de clarté, de rapidité et la chasse aux fautes de frappe. Mais certains soirs, dans la pénombre de la chambre où je berce mon fils, les fantômes de ces dépêches me rattrapent. Les morts, les torturés, les disparus, les femmes qui enterrent un enfant et les enfants qui hurlent de peur… Est-ce qu’ils entendent ma berceuse ? Après tout, à vol d’oiseau, Nicosie-Damas c’est même pas Paris-Lyon.»

(Photo: AFP / Mohammed Al-Shaikh)


Lire la suite...

Dans les entrailles de la « favela verticale »

mardi 12 août 2014 - Témoignages


La Tour de David à Caracas, le 6 août 2014 (AFP / Juan Barreto)

Ce devait être le plus grand centre financier de Caracas. C’est devenu une véritable favela verticale squattée par trois mille personnes. Bienvenue à la Torre de David, un monstre de béton de 195 mètres de haut dont la carcasse inachevée domine le quartier d’affaires de Candelaria depuis plus de vingt ans. Le reporter Gerardo Guarache Ocque a pu visiter ce gratte-ciel-bidonville de 45 étages, qui a commencé à être évacué par les autorités.

(Photo: AFP / Juan Barreto)




Lire la suite...

- page 1 de 20