Making-of / les coulisses de l'info

Derrière l'image


Dans les ruines de Kobané, le 25 mars 2015 (AFP / Yasin Akgul)

(AFP / Yasin Akgul)


Retour à Kobané


En janvier, la ville syrienne de Kobané était reconquise par les combattants kurdes après quatre mois de combats acharnés contre l'organisation Etat islamique. Depuis, la vie reprend timidement ses droits au milieu des décombres. Le photographe Yasin Akgul, qui a suivi la féroce bataille contre les jihadistes ainsi que la libération de la ville, est retourné dans Kobané ravagée où quelque 5.000 personnes sont déjà revenues et vivent dans des conditions plus que précaires.


Lire la suite...

A la une

Surfeurs de rivière

mardi 24 mars 2015 - Derrière l'image


Un surfeur sur le mascaret de la rivière Severn, dans le Gloucestershire, le 21 mars 2015 (AFP / Geoff Caddick)

« Bien avant l’arrivée de la vague, les surfeurs sont déjà prêts », raconte Geoff Caddick, photographe indépendant basé dans le sud du Pays de Galles. « La rivière Severn, à la frontière entre le Pays de Galles et l’Angleterre, est mondialement réputée pour son mascaret, un phénomène rare et spectaculaire qui se produit quand la marée montante forme une vague qui remonte le courant sur plusieurs dizaines de kilomètres. Et ce 21 mars, je pars couvrir ce qui s’annonce comme un "mascaret cinq étoiles": le rare alignement de la terre, de la lune et du soleil au moment-même de l’équinoxe de printemps va exercer une force de gravité exceptionnelle. Ce phénomène va augmenter l’intensité des "grandes marées" que l’on observe déjà habituellement à pareille époque. C'est cette vague que les surfeurs sont venus affronter ».

(Photo: AFP / Geoff Caddick)


Lire la suite...

Crépuscule dans le matin arctique

lundi 23 mars 2015 - Derrière l'image


Une éruption solaire visible pendant l'éclipse totale du 20 mars 2015 (AFP / Stan Honda)

Début 2015, le photographe Stan Honda a quitté son emploi à l'AFP aux Etats-Unis pour se consacrer exclusivement à sa passion de toujours: la photo astronomique. Puis, le 20 mars, il reprend provisoirement du service et se rend aux Svalbard, un archipel à l'extrême nord de la Norvège qui doit être avec les îles Féroé l'une des deux seules terres émergées depuis lesquelles sera visible une éclipse totale de soleil. « Rien ne pouvait me préparer à vivre un événement aussi époustouflant », raconte-t-il.

(Photo : AFP / Stan Honda)


Lire la suite...

Gourmets et cancrelats

mercredi 18 mars 2015 - Témoignages


Un stand de chicharron (porc frit) à la foire gastronomique de Mistura à Lima, en septembre 2009 (AFP / Raul Garcia Pereira)

« Dans tout Péruvien, il y a un chef ou un critique gastronomique », écrit Moisés Ávila, correspondant de l'AFP à Lima. En dix ans, la scène culinaire péruvienne a radicalement changé, Lima est devenue la capitale gastronomique de l'Amérique latine et les grands restaurants, dans leurs cartes, transforment les vieilles recettes familiales péruviennes en plats de haute cuisine.

D’un autre côté, tout Péruvien a aussi sa Tía Veneno, sa « Tante Poison », la marchande ambulante du coin de la rue qui prépare dans des conditions d’hygiène que tout le monde ignore des plats que tout le monde mange, sans que personne ne meure. La possibilité de trouver de croustillantes surprises à pattes et à antennes à l’intérieur d’un casse-croûte acheté sur le trottoir existe encore...

(Photo: AFP / Raul Garcia Pereira)


Lire la suite...

Science-fiction à Bangkok

lundi 16 mars 2015 - Derrière l'image


La fête de Makha Bucha au temple Dhammakaya de Bangkok, le 4 mars 2015 (AFP / Nicolas Asfouri)

« Le Wat Phra Dhammakaya est un temple bouddhiste vraiment à part en Thaïlande », raconte l'auteur de cette image, le photographe de l'AFP à Bangkok Nicolas Asfouri. « Son stupa en forme de dôme, composé de milliers de statuettes de Bouddha dorées, a une forme de soucoupe volante unique en son genre. Il se trouve au cœur d’un complexe religieux de la taille d’un aéroport où vivent quelque 3.000 moines.»

« Lors des grandes fêtes religieuses, le temple peut accueillir une centaine de milliers de fidèles. L’une des plus impressionnantes de ces fêtes est le Makha Bucha, qui commémore l’ordination par Bouddha de 1.250 moines partis ensuite répandre les principes de leur maître à travers le monde. Le Makha Bucha donne traditionnellement lieu dans tous les temples de Thaïlande, à la tombée de la nuit, à des processions circulaires aux chandelles. Celles-ci sont particulièrement spectaculaires au Dhammakaya où elles prennent des allures de film de science-fiction hollywoodien. »


Lire la suite...

Le jour où tout ce qui était rose est devenu noir

vendredi 13 mars 2015 - Témoignages


Une Yazidie dans le camp de réfugiés de Bajid Kandala, au Kurdistan irakien, le 13 août 2014 (AFP / Ahmad Al-Rubaye)

Du jour au lendemain, elles ont dû tout quitter et fuir devant l'avancée du groupe Etat islamique pour échapper à la mort, au viol, à l'esclavage ou au mariage forcé. Début mars, une douzaine de jeunes femmes appartenant aux minorités chrétienne ou yazidi réfugiées à Erbil, au Kurdistan irakien, se retrouvent dans un atelier organisé par l'organisation caritative Chime for Change et animé par les journalistes Randa Habib et Mariane Pearl. L'objectif du stage est de leur enseigner les techniques narratives journalistiques pour les aider à raconter, et à mieux faire comprendre, leurs terribles histoires.

« Je mets de côté mes réflexes de journaliste et je me fie plus à mon tact et à mon intuition », raconte Randa Habib. « Il ne s’agit pas d’extraire de ces jeunes femmes de bonnes histoires à publier, mais de les mettre à l’aise, d’établir un lien qui les poussera à me confier des choses sensibles, intimes, tout simplement parce que cela leur fera du bien.»

« Quant à leurs histoires, elles me marqueront longtemps... »

(Photo: AFP / Ahmad Al-Rubaye)


Lire la suite...

Sous Gaza, dans les tunnels du Jihad islamique

jeudi 12 mars 2015 - Témoignages


Un militant des brigades Al-Qods, la branche armée du Jihad islamique, s'entraîne dans un tunnel sous la bande de Gaza le 3 mars 2015 (AFP / Mahmud Hams)

« Des tunnels , à Gaza, nous en avons déjà visité, photographié ou filmé des dizaines de fois », racontent Mahmoud Hams et Yahya Hassouna, journalistes basés dans l'enclave palestinienne. « Mais jusqu'ici nous n'avions pu descendre que dans les galeries reliant Gaza à l'Egypte voisine pour y voir des marchandises transiter. Aujourd'hui, pour la première fois, nous ne descendons plus dans les souterrains des contrebandiers mais dans les "tunnels de la résistance". Nous allons pénétrer dans les entrailles de Gaza pour y voir les combattants qui s’y terrent. Ceux-là même qui pendant toute la guerre de l'été dernier étaient devenus invisibles. »

(Photo: AFP / Mahmud Hams)


Lire la suite...

Un thé dans le désert

mercredi 11 mars 2015 - Témoignages


La cour de la résidence royale de Dariya, le 5 mars 2015 (AFP / Jo Biddle)

« Sillonner le monde à longueur d’année en compagnie de John Kerry, le secrétaire d’Etat américain, peut sembler très glamour », écrit Jo Biddle, correspondante de l'AFP au Département d'Etat à Washington. « En fait, le travail consiste le plus souvent à passer de chambre d’hôtel impersonnelle en centre de conférences impersonnel tout en espérant glaner des miettes d’information sur des négociations à huis-clos.»

« Alors, quand les Saoudiens offrent à quelques journalistes voyageant avec Kerry la possibilité d’aller voir le nouveau roi Salmane Ben Abdel Aziz dans la ville historique de Dariya, je saute sur l’occasion.»

(Photo: Jo Biddle)


Lire la suite...

Hipstamatic en haute mer

mardi 10 mars 2015 - Derrière l'image


Combinaison d'images prises à l'aide de l'application pour smartphone Hipstamatic (AFP / Patrick Baz)

« Les porte-avions sont un environnement plutôt familier pour moi », raconte le photographe de l'AFP Patrick Baz, qui s'est rendu fin février sur le Charles de Gaulle en mission dans le Golfe. « Pendant les différentes guerres du Golfe et pendant le conflit en Afghanistan, j’ai eu plusieurs fois l’occasion d’embarquer sur ce type de vaisseau avec les marines française et américaine».

«Mais cette fois, je peux travailler différemment. J’ai photographié cette série au moyen d’Hipstamatic, une application pour smartphone. Je pars du principe qu'il est payant d’avoir une approche novatrice du sujet, en plus des photos traditionnelles d’avions au décollage ou à l’appontage...»

(Photos: AFP / Patrick Baz)


Lire la suite...

- page 1 de 26