Making-of / les coulisses de l'info

« Moustique du diable ! »

vendredi 5 février 2016


Mateus, Kleisse et leur bébé Pietro dans leur maison de Salvador de Bahia, le 28 janvier 2016 (AFP / Christophe Simon)

(AFP / Christophe Simon)


« Il règne dans la salle d’attente du service de neurologie pédiatrique une chaleur infernale contre laquelle les quelques ventilateurs accrochés aux murs se montrent impuissants », écrit la journaliste de l'AFP au Brésil Natalia Ramos. « Sur les rangées de sièges patientent des couples ou des mères seules, accablés. Les nouveaux nés qu’ils tiennent avec amour dans leurs bras ne pourront probablement ni parler, ni marcher, ni développer des facultés intellectuelles normales. »

« Avec une équipe de l’AFP, je suis à Salvador de Bahia, dans le nord-est du Brésil. C’est une des régions d’Amérique latine les plus affectées par l’épidémie de Zika, un virus transmis par les moustiques qui, lorsqu’il est contracté par une femme enceinte, est soupçonné de provoquer une grave malformation congénitale chez son bébé, la microcéphalie. »


Lire la suite...

Les murs qui parlent de guerre et de paix

jeudi 4 février 2016


Bogotá, 8 janvier 2016 (AFP / Raul Arboleda)

(AFP / Raul Arboleda)


« J’ai quitté ma ville natale de Bogotá il y a huit ans pour aller travailler à Medellín et le changement qui m’a le plus frappé en revenant faire un tour ici, il y a quelques semaines, c’est la prolifération des graffitis », écrit le photographe de l'AFP Raúl Arboleda. « Les murs de brique sont envahis par les fresques et les pictogrammes en tout genre, à tel point qu’on a l’impression que chaque mur vierge est un mur en sursis. »

« En ce moment, en Colombie, nous voyons le bout de cinq décennies d’un conflit très complexe qui a fait au moins 220.000 morts, des dizaines de milliers de disparus et six millions de déplacés. La perspective d’un accord entre le gouvernement les Forces armées révolutionnaires de Colombie, la principale guérilla du pays, soulève d’immenses espoirs et inspire naturellement les créateurs. Le processus de paix est devenu incontestablement un des thèmes plus populaires des graffitis, même s’il est loin d’être le seul. »


Lire la suite...

« Que ferais-je si ce bébé était à moi ? »

lundi 1 février 2016


Un bébé, victime du naufrage d'un bateau de réfugiés, gît sur une place du village turc de Bademli le 30 janvier 2016 (AFP / Ozan Köse)

(AFP / Ozan Köse)


« Quand j’arrive sur la plage de galets, le premier cadavre que je vois est celui d’un bébé», raconte le photographe de l'AFP en Turquie Ozan Köse. « Il doit avoir neuf ou dix mois, il est chaudement couvert et porte un bonnet. Une tétine orange est accrochée à ses habits. A côté de lui gisent un autre enfant, âgé de huit ou neuf ans, ainsi qu’une adulte, leur mère peut-être. »

« Pour le moment personne ne s’occupe du bébé mort. Alors, je reviens vers lui et pendant peut-être une heure, je reste à ses côtés, en silence. J’ai deux enfants, une fille de huit ans et un petit garçon de cinq mois. Je me demande ce que je ferais si ce bébé était à moi. Je me demande ce qui est en train d’arriver à l’humanité. »


Lire la suite...

« No comment, et c’est off ! »

vendredi 29 janvier 2016


Pendant un 'événement média' d'Apple à San Francisco, le 9 septembre 2015 (AFP / Josh Edelson)

(AFP / Josh Edelson)


« Emails, messages publiés sur des blogs ou les réseaux sociaux... dans l'épicentre d'internet qu'est la Silicon Valley, les modes de communication n'ont jamais été aussi dématérialisés. Ni si contrôlés. Trop parfois. » Les pratiques de « com' » à la fois opaques et hyper-orchestrées des grands groupes technologiques comme Apple, Twitter, Google ou Facebook racontées par Sophie Estienne, correspondante de l'AFP à San Francisco.


Lire la suite...

Entre Sanders et Trump, son cœur balance

jeudi 28 janvier 2016


Pauline McAreavy dans sa maison de Williamsburg, dans l'Iowa, le 23 janvier 2016 (AFP / Jim Watson)

(AFP / Jim Watson)


Cap sur l'Etat de l'Iowa, qui lancera le 1er février le long processus pour élire le prochain président des Etats-Unis, et où l'octogénaire Pauline Mcareavy aide le correspondant de l'AFP Ivan Couronne à comprendre pourquoi les candidats « anti-système » sont les vedettes de la campagne.



Lire la suite...

Exode sans fin dans la neige des Balkans

mercredi 27 janvier 2016


Des réfugiés en provenance de Macédoine arrivent à pied en Serbie près du village de Miratovac, le 18 janvier 2016 (AFP / Dimitar Dilkoff)

(AFP / Dimitar Dilkoff)


« J’ai commencé à couvrir la crise migratoire dans les Balkans en juin dernier, et j’ai effectué plusieurs reportages en Serbie et en Macédoine durant l’été et l’automne », raconte le photographe de l'AFP basé à Sofia Dimitar Dilkoff. « Je savais qu’avec l’hiver, qui est généralement glacial dans cette région, la situation allait devenir très difficile pour les milliers de réfugiés qui affluent chaque jour en direction de l’Europe de l’ouest. Quand les premières neiges sont arrivées et que les températures ont commencé à chuter, j’ai voulu aller voir ce qui se passait. J’ai passé un coup de fil à mes chefs à Paris et ils m’ont dit d’aller passer une semaine sur place. »


Lire la suite...

« Nous serons ici le temps qu’il faudra »

mardi 26 janvier 2016


Le camp de détention 6 de la base américaine de Guantanamo Bay, en avril 2014 (AFP / Mladen Antonov)

(AFP / Mladen Antonov)


« Je suis assis sur le banc des spectateurs d’un des tribunaux les moins accessibles du monde », écrit Thomas Watkins, correspondant de l'AFP au Pentagone. « A travers le triple vitrage insonorisé, je regarde cinq détenus à la barbe fournie qui discutent aimablement avec leurs avocats en attendant le début d’une énième audience préliminaire. »

« Cela fait huit ans que ces cinq hommes, détenus à Guantanamo, ont été inculpés pour avoir planifié les attaques du 11 septembre 2001 qui ont coûté la vie à près de 3.000 personnes. La procédure judiciaire qui leur est intentée risque de devenir bientôt la plus longue de toute l’histoire des Etats-Unis, si ce n’est déjà le cas. Et quand le juge militaire ouvre les débats, je commence à comprendre pourquoi. »


Lire la suite...

Une minute de féerie

lundi 25 janvier 2016


Une nuée d'étourneaux près de Tidhar, dans le nord du Néguev, le 14 janvier 2016 (AFP / Menahem Kahana)

(AFP / Menahem Kahana)


« C’est peut-être parce que je prends trop de photos d’enterrements ou de gens en train de se faire tuer et que j’aime faire des choses complètement différentes », raconte le photographe de l'AFP à Jérusalem Menahem Kahana. « C’est peut-être aussi parce qu’enfant, j’aimais observer les oiseaux. Je ne sais pas. Ce qui est sûr, c’est que je fais ça pour mon plaisir. »

« Les étourneaux sansonnets sont des oiseaux migrateurs que l’on peut croiser dans tous les coins d’Israël, du Golan au Néguev. Avant de se poser pour la nuit, ils dansent dans le ciel. Et quand la nuée est volumineuse, le ballet devient vraiment spectaculaire. »


Lire la suite...

Epilogue d’une saga nucléaire

vendredi 22 janvier 2016


Drapeau iranien devant le siège de l'AIEA à Vienne, le 3 juillet 2014 (AFP / Joe Klamar)

(AFP / Joe Klamar)


« L’annonce fracassante tombe le soir du samedi 16 janvier: l’accord historique sur le nucléaire iranien est entré en vigueur. C’est l’Agence internationale de l’énergie atomique qui le proclame : l’Iran a bien respecté ses obligations qui visent à garantir la nature strictement pacifique de son programme nucléaire, les sanctions internationales qui pèsent sur Téhéran sont levées et une dangereuse crise internationale est réglée treize ans après son commencement. »

« Et moi, qui couvre cette histoire depuis bientôt cinq ans, je ne peux m’empêcher de me sentir un peu triste: cette tortueuse, fascinante et souvent exaspérante saga est finalement close. »

« Enfin, probablement... »


Lire la suite...

Histoire de deux Allemagnes

mercredi 20 janvier 2016


En haut: un contre-manifestant pendant un rassemblement du parti populiste de droite AfD à Berlin le 7 novembre 2015. En bas: manifestation d'extrême-droite à Cologne le 9 janvier 2016 (AFP / John MacDougall - Roberto Pfeil)

(AFP / John MacDougall - Roberto Pfeil)


« Pour la stable et prospère Allemagne, 2015 a été une année de folie », écrit le correspondant de l'AFP à Berlin Frank Zeller. « L’afflux sur notre sol de plus d’un million de réfugiés a engendré de remarquables réactions d’humanité, mais aussi réveillé des craintes que l’on croyait depuis longtemps éteintes. Et la façon dont le pays a sonné les douze coups de minuit, le 31 décembre à Cologne, n’augure rien de bon pour l’année qui commence. 2016 verra-t-elle le retour des angoisses existentielles les plus hideuses chez les Allemands ?»

« Je crois que tout le pays se pose cette question. Et jusqu’à présent les éléments de réponse sont mitigés. »


Lire la suite...

L’attentat auquel tout le monde s’attendait

mardi 19 janvier 2016


La mosquée bleue d'Istanbul le 14 janvier 2016, deux jours après l'attentat dans lequel sont morts dix touristes allemands (AFP / Ozan Kose)

(AFP / Ozan Köse)


« Après un attentat, il est d’usage d’exprimer surprise et consternation », écrit Stuart Williams, correspondant de l'AFP à Istanbul. « Quand un fanatique se fait exploser au milieu d’un groupe de touristes allemands le 12 janvier, la consternation est sincère, mais nul ne peut feindre la surprise. En fait, c’est l’attaque que tout le monde redoutait. »


Lire la suite...

Au restaurant, dans la Jungle de Calais

lundi 18 janvier 2016


Une boulangerie dans la Jungle de Calais, le 14 janvier 2016 (AFP / Philippe Huguen)

(AFP / Philippe Huguen)


« Depuis l'été dernier, je me rends régulièrement dans la "Jungle" de Calais, où s’entassent environ 4.000 réfugiés et migrants rêvant de passer en Grande-Bretagne », écrit la reporter vidéo de l'AFP Virginie Grognou. « A chaque fois que reviens dans ce bidonville, sa physionomie a changé. Dans les épiceries, on trouve tous types d’aliments comme des légumes en boîte, du thé, des fruits frais, ainsi que des produits d’hygiène. Je commence à prendre en photo avec mon smartphone les devantures de certains commerces. Je me dis que je pourrais ensuite les diffuser sur Twitter, et montrer ainsi des petits morceaux de de vie dans la Jungle, devenue une vraie ville dans la ville... »


Lire la suite...

Jakarta : au cœur de la fusillade

vendredi 15 janvier 2016


Affrontements entre policiers et suspects pendant une vague d'attaques terroristes à Jakarta, le 14 janvier 2016 (AFP / Bay Ismoyo)

(AFP / Bay Ismoyo)


Le photographe de l'AFP à Jakarta Bay Ismoyo s'apprêtait à prendre son café après un début de matinée tranquille, ce jeudi 13 janvier, quand une série d'attentats frappe la ville tout près de là où il se trouve. « Bien que je sois habitué à couvrir des violences – je me suis un jour retrouvé au cœur d’une bataille de plusieurs heures en Afghanistan – je dois admettre qu’assister à ces scènes m’a laissé sous le choc », raconte-t-il. « C’est la première fois qu’une fusillade entre policiers et djihadistes se déroule sous mes yeux et aussi près, qui plus est en plein centre de la ville où j’habite, près du palais et des ambassades! J’en suis encore tout secoué. »

Lire la suite...

Un bébé au Parlement

jeudi 14 janvier 2016


La députée Carolina Bescansa et son bébé au Parlement espagnol, le 13 janvier 2016 (AFP / Pierre-Philippe Marcou)

(AFP / Pierre-Philippe Marcou)


« Pour un photographe, couvrir une séance au parlement n’est pas toujours un travail très excitant », raconte le photojournaliste de l'AFP basé à Madrid Pierre-Philippe Marcou. « Ce sont des heures de discours, et des images qui sortent difficilement de la banalité et de l’institutionnel. Mais il en va autrement quand une députée arrive dans l’hémicycle en poussant un landau, puis passe toute la séance avec son bébé de cinq mois sur les genoux.»


Lire la suite...

Au royaume de glace enchanté de Harbin

mercredi 13 janvier 2016


Le Festival de sculpture sur glace et de neige de Harbin, en janvier 2016 (AFP / Wang Zhao)

(AFP / Wang Zhao)


« Le Festival de sculptures sur glace et de neige de Harbin a lieu chaque année sur une île au milieu de la rivière Songhua à Harbin, dans la glaciale province chinoise de Heilongjiang », raconte le photographe de l'AFP Wang Zhao. « C’est la première fois que je le couvre, et c’est impressionnant. Le plus frappant étant la décontraction générale: à Pékin, quand vous photographiez des gens dans la rue, ils deviennent facilement timides ou agressifs. Alors qu’ici tout le monde me laisse tranquille. C’est comme si la réserve naturelle des gens avait fondu… »


Lire la suite...

Motardes et libres au Moyen-Orient

mardi 12 janvier 2016


Motardes et libres au Moyen-Orient (© AFP - 2016)

(AFP)


« Il y a quelque temps – je ne me rappelle plus quand exactement – j’ai découvert qu’il existe au Liban des femmes qui conduisent des motos », raconte le photographe de l'AFP Patrick Baz. « Mon pays offre beaucoup d’aspects différents. Dans un sens il est très européen mais tout de même, nous sommes au Moyen-Orient et voir des femmes circuler sur des motos n’est pas quelque chose de courant. J’ai voulu en savoir plus. »


Lire la suite...

La vidange du canal

vendredi 8 janvier 2016


Pendant la vidange du canal Saint-Martin à Paris, en janvier 2015 (AFP / Patrick Kovarik)

(AFP / Patrick Kovarik)


« C’est un rituel spectaculaire qui se déroule tous les dix ou quinze ans », raconte le photographe de l'AFP Patrick Kovarik. « Le canal Saint-Martin, qui traverse un des quartiers les plus branchés de Paris, est entièrement vidé pour être nettoyé et rénové. L’opération dure trois mois et c’est l’occasion de découvrir tout ce que cette voie d’eau pleine de vase cache comme faune, comme immondices et comme petits et grands secrets, pour le plus grand plaisir des curieux et des photographes. »


Lire la suite...

La tragédie des réfugiés, vue par les journalistes de l'AFP

jeudi 7 janvier 2016


Une fillette pleure avec son biberon à la main en arrivant à Lesbos, fin octobre. (AFP/Aris Messinis)

(AFP /Aris Messinis)


Notre blog Making-of et son équivalent anglais, Correspondent, publient régulièrement des articles sur les crises migratoires dans le monde. Ces textes donnent au public un aperçu de la relation souvent très spéciale qui peut se nouer entre un journaliste et les réfugiés dont il est chargé de couvrir le périple. De la Grèce à la Birmanie, du Mexique au Sahel, voici une compilation de tout ce que nous avons publié sur le sujet depuis plus d'un an.


Lire la suite...

Le lieu saint du skateboarding

jeudi 7 janvier 2016


La 'Iglesia del Skate' à Llanera, dans le nord de l'Espagne, le 26 décembre 2015 (AFP / César Manso)

(AFP / César Manso)


« J’ai appris l’existence de la Iglesia Skate par les réseaux sociaux », raconte le photographe César Manso. « C’est une église désaffectée dans une ancienne zone industrielle du nord de l’Espagne. Un groupe de passionnés l’a transformée en temple du skateboard et un célèbre artiste l’a décorée à son goût. Un sujet photo sympathique pour la tranquille période entre Noël et le Nouvel-An. »


Lire la suite...

Lettre de Nouvel-An à un bébé réfugié

mercredi 6 janvier 2016


Ahmad, Alia et leur bébé Adam à Horgos, dans le nord de la Serbie, peu avant de passer en Hongrie le 1er septembre 2015 (AFP / Aris Messinis)

(AFP / Aris Messinis)


En août et septembre 2015, la journaliste Serene Assir faisait la connaissance d'Alia, Ahmed et leur bébé, Adam, dans un train traversant la Macédoine entre la frontière grecque et la frontière serbe. Avec une équipe de l'AFP, elle décidait de suivre cette famille irakienne, qui avait fui son pays après avoir failli périr dans un attentat, tout le long de son parcours à travers l'Europe. Ils s'étaient séparés en Allemagne, quand le couple et son enfant avaient été pris en charge par la police et conduits dans un centre d'hébergement pour réfugiés.

Trois mois plus tard, Serene retrouve la famille à Leeuwarden, dans le nord des Pays-Bas, où elle attend le résultat de sa demande d'asile. Et décide d'écrire une lettre à Adam, l'enfant désormais âgé de sept mois, pour qu'il la lise quand il sera plus grand.

Lire la suite...

- page 1 de 26